Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Le pape François va consacrer l’autel de la cathédrale de Panama

© Wikimedia Commons
La cathédrale de Panama, au cœur de la vieille ville.
Partager

En déplacement au Panama du 23 au 27 janvier 2019 pour participer aux Journées mondiales de la jeunesse (JMJ), le pape François consacrera l’autel de la cathédrale de la capitale du pays le 26 janvier. Un événement rare et pour le moins étonnant, étant donné que l’édifice a déjà plus de deux siècles.

Au cœur de la vieille ville de Panama, à quelques centaines de mètres de l′ambassade de France, se dresse la cathédrale Sainte-Marie de La Antigua. Reconnaissable entre toutes, ses deux tours blanches encadrent de part et d’autre une façade à l’espagnole de type colonial, en pierres de taille plus sombres. Jusqu’à il y a peu, la cathédrale était recouverte d′une grande bâche et d’échafaudages pour faire peau neuve. L’humidité et la pluie, ainsi que les termites, avaient progressivement détérioré ce joyau panaméen. La voici à présent totalement dévoilée aux yeux des fidèles, pèlerins et touristes.

Saisissant l’occasion de la venue du pape François dans la ville, c’est à lui que l’Église locale a demandé de consacrer l’autel de la cathédrale au cours d’une messe. Sainte-Marie de La Antigua a déjà été consacrée en 1796, plus d’un siècle après le début de sa construction qui remonte à 1688. Mais à la suite des récents travaux de restauration, entre 2015 et 2018, une nouvelle consécration se justifie. D’autant que cet édifice, classé comme patrimoine mondial de l′UNESCO en 1997, a été érigé en 2014 au rang de basilique mineure. Ce titre, accordé sur décision du Saint-Siège, lui confère certains privilèges. Notamment celui de procurer à ses pèlerins, selon certaines conditions, l’indulgence plénière.

Quatre reliques pour la consécration de l′autel de la cathédrale

Pour la consécration de l’autel de la cathédrale, le chef de l’Église catholique commencera en l’aspergeant d’eau bénite. Puis il scellera dans l’autel les reliques de quatre saints, en signe de l’unité du Corps mystique dans le Christ, accompagnées de parchemins pour les authentifier et attester la dédicace. Il s’agit de celles de quatre des huit saints patrons des JMJ : saint Martin de Porrès (1579-1639), sainte Rose de Lima (1586-1617), saint Oscar Romero (1917-1980) et saint Jean Paul II (1978-2005).

C’est alors que sera prononcée la grande prière de dédicace. Après quoi, le souverain pontife oindra avec du saint chrême les cinq croix de l’autel puis toute la table. Le rite prévoit également de faire brûler de l′encens sur l’autel et de l’encenser. Enfin, l’autel est revêtu d’une nappe et des cierges sont allumés, en symbole du Christ, lumière du monde. La consécration eucharistique est enfin le rite essentiel de cette dédicace et en donne le sens définitif. Par ailleurs, en prévision de cette cérémonie, une grande cathèdre a été conçue de toutes pièces par un ébéniste local. Une œuvre que ce dernier n’hésite pas à qualifier de travail « le plus important » de sa vie, selon le quotidien hondurien El Heraldo. Sur le siège à accoudoirs, en bois de cèdre partiellement recouvert de blanc, seront en outre apposées les armes du pape François ainsi que celles du Saint-Siège.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]