Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

À Poitiers, la disparition inexpliquée de la croix du lycée des Feuillants

La croix surplombant l'ancien lycée catholique des Feuillants, était en place depuis 1864.
Partager

Après une spectaculaire opération de démontage en 2017, l'imposante croix qui surplombait l’ancien lycée catholique des Feuillants, à Poitiers, a disparu. Il s’agirait d’une erreur humaine dans le stockage de cette dernière.

L’information a mis en émoi de nombreux anciens élèves de l’établissement. L’imposante croix qui surplombait l’ancien lycée catholique des Feuillants, à Poitiers, a disparu. Le bâtiment, qui doit devenir d’ici à 2019 la cité judiciaire de la ville, fait actuellement l’objet d’une vaste restauration. Celle-ci prévoyait notamment le dépôt de cette croix visible au loin et sa restitution à l’Organisme de gestion de l’enseignement catholique (OGEC) Poitiers Nord afin d’être installée à proximité d’une chapelle en haut d’une falaise. Elle a donc fait l’objet d’une spectaculaire opération de démontage en 2017 apporte le quotidien de la Vienne, Centre Presse.

Sauf que ce monument de pierre d’environ 200 kilos est aujourd’hui introuvable… « La croix de l’ancien lycée a disparu et ne nous sera pas restituée » a confirmé à Aleteia Philippe Misery, directeur de l’ensemble scolaire privé Isaac de l’Étoile, à Poitiers. C’est par un courrier de l’agence publique pour l’immobilier de la justice (APIJ) reçu récemment qu’il a été prévenu qu’une erreur humaine était à l’origine de cette disparition. « Nous allons voir comment traiter ce dossier au niveau du diocèse mais pour l’instant je ne sais pas sur quoi ni comment va déboucher l’histoire », détaille-t-il.

« Détruite ou mise en déchetterie par erreur »

« La croix a été perdue lors du premier semestre de l’année dernière », a indiqué de son côté Marion Moraes, responsable de la communication de l’APIJ aux journalistes de Centre Presse. « L’entreprise a procédé à un changement de l’espace de stockage et c’est lors de ce transfert que la disparition de la croix a été constatée ». « Elle aura sans doute été détruite ou mise en déchetterie par erreur », rapporte le quotidien. « Il était prévu qu’elle soit reprise et posée dans ce cadre mais compte-tenu des derniers événements nous n’avons pas encore prévu de prendre de nouvelle disposition », a réagi le délégué épiscopal à l’information du diocèse.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]