Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 28 juillet |
Saint Samson
home iconActualités
line break icon

L’info qui réjouit : la modification de l’octroi en Outre-Mer

MARKET, MARCHÉ

© Kaca Skokanova - Shutterstock

Gabriel Privat - Publié le 14/01/19 - Mis à jour le 14/01/19

Les médias, sous couvert de ré-information, sont devenus champions dans la diffusion de nouvelles négatives. Et pourtant les informations qui réjouissent existent. Loin de cacher les maux qui nous entourent, rapporter une bonne nouvelle permet de méditer sur la France qui tient, qui œuvre et qui monte. Aujourd’hui l’octroi de mer qui a été modifié pour les territoires ultramarins.

À la demande de la ministre française de l’outre-mer, Annick Girardin, le commissaire européen Pierre Moscovici a annoncé, fin décembre, la modification de l’octroi de mer pour 84 produits à compter du 1er janvier 2019. Selon les cas de figure il sera diminué, voire supprimé. L’octroi de mer, instauré au XVIIe siècle, taxe les produits entrant dans les départements français d’outre-mer, quelle que soit leur provenance. Cette contribution est souvent accusée d’être une des causes de la « vie chère » dans les collectivités territoriales d’outre-mer, très dépendantes de leurs importations.


BEEKEEPER HONEY

Lire aussi :
L’info qui réjouit : l’ouverture d’une « grande école » d’apiculture

Les produits visés sont de tous types (ameublement, vêtements, cosmétiques, alcools, alimentations, matériaux de construction, etc.). Il s’agit autant de favoriser des importations moins onéreuses que de soutenir la production locale avec des matières premières d’un achat plus aisé. Le ministère des Outre-mer à d’ores et déjà annoncé une nouvelle révision de l’octroi de mer pour 2020, afin d’en simplifier le fonctionnement et la lisibilité pour les administrés.

Tags:
alimentationconsommation
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes : l’appel de jeunes « tradis » au pape...
2
MSZA TRYDENCKA
Mgr Dominique Rey
« Nous devons tous recevoir “Traditionis Custodes” dans l’obéissa...
3
Lauriane Vofo Kana
Hugo, 17 ans, l’organiste épatant de TikTok
4
POPE FRANCIS
La rédaction d'Aleteia
Une indulgence plénière accordée ce dimanche 25 juillet
5
Lauriane Vofo Kana
La délicate mise en œuvre du pass sanitaire dans les lieux de cul...
6
Christophe Dickès
Traditionis Custodes : « La diversité des rites fait la richesse ...
7
Freya and Dad
Cerith Gardiner
La vidéo d’une fillette de 10 ans dansant avec son papa dev...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement