Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Le « Sérotonine » de Houellebecq se glisse en tête des ventes

MICHEL HOUELLEBECQ
Partager

Essais, romans, biographies… Retrouvez chaque semaine sur Aleteia le classement des meilleures ventes de La Procure. De quoi vous donner des idées de lectures divertissantes et enrichissantes !


Sérotonine, par Michel Houellebecq, Flammarion, janvier 2019


Résumé : Le narrateur, Florent, un expert en agroalimentaire qui a renoncé à sa carrière, livre un récit sur les ravages d’un monde en mutation en dépeignant une France qui piétine ses traditions, banalise ses villes et détruit ses campagnes.

Lire aussi : Sérotonine : l’amour ou l’enfer


La force de la vocation : la vie consacrée aujourd’hui : entretien avec Fernando Prado, Pape François, Éditions des Béatitudes, novembre 2018.


Résumé : Toute la force de ce texte réside dans cet entretien mené avec simplicité et en toute liberté. Le pape François parle de la vocation religieuse avec beaucoup de sentiment et de souffle. Quel regard pose-t-il sur la vie consacrée aujourd’hui ? Quel avenir ? La réponse est immédiate et donne le ton : « La vocation est de vivre à fond l’appel de Jésus amoureux ».

Lire aussi : Les jeunes, ce sont eux qui parlent le mieux de leur vocation


Le roman de Jésus, par Jean Mercier, Quasar, novembre 2018


Résumé : C’est un moment de lecture plein de fraîcheur et de jubilation que ce Roman de Jésus écrit par le regretté Jean Mercier, auteur du célèbre Monsieur le curé fait sa crise. Un livre à la fois très accessible, bien informé et recélant une mine d’informations vraiment précieuses pour saisir le Christ des Évangiles. Oui, c’est bien le Jésus de la foi qui se révèle dans ces pages écrites par un auteur saisi lui-même par la radicalité de l’Évangile. Un ultime livre en guise de testament spirituel, très émouvant.


Un Hosanna sans fin, par Jean d’Ormesson, Éd. Héloïse d’Ormesson, novembre 2018


Résumé : « L’idée de clore, en dépit de la maladie, la trilogie commencée par Comme un chant d’espérance et poursuivie par Guide des égarés l’enchantait. » (Héloïse d’Ormesson) Esprit brillant jusqu’à la fin, Jean d’Ormesson ne cesse de s’interroger sur le sens de notre destin, sur le mystère de l’origine de la vie et de l’univers. Il place la pensée au centre de tout, véritable moteur de la littérature, de la science et de la philosophie.

Lire aussi : « La mort de Jean d’Ormesson, c’est le modèle du génie français qui disparaît »


Jésus : l’homme qui préférait les femmes, par Christine Pedotti, Albin Michel, septembre 2018


Résumé : Une relecture des Évangiles qui souligne l’attention privilégiée de Jésus pour les femmes, de sa mère Marie à la Samaritaine en passant par la femme adultère ou Marie-Madeleine.

Lire aussi : Sainte Marie Madeleine, « l’apôtre des apôtres »


Qu’est-ce qu’un chef ?, par Pierre de Villiers, Fayard, novembre 2018


Résumé : Le général Pierre de Villiers signe un essai ambitieux sur l’ordre, remettant l’Homme au centre du système. Comme le ferait un officier, il indique au lecteur le cap qu’il faut tenir dans un monde complexe et sa méthode pour y agir utilement. Mêlant une réflexion puissante sur les problèmes profonds que traverse notre époque et des solutions efficaces, le général de Villiers met ici son expérience unique au service de tous.


Pierre et Mohamed, par Adrien Candiard, Tallandier, janvier 2018.


Résumé : C’est la très belle pièce de théâtre écrite par le dominicain Adrien Candiard évoquant l’amitié nouée entre Pierre Claverie, évêque d’Oran, et son chauffeur, Mohamed. Le récit de leur dernière journée où l’un et l’autre parlent de la force du lien, la foi, le dialogue et l’amour d’un pays : l’Algérie. Un texte intense.

Lire aussi : Adrien Candiard : « Pour Pierre Claverie, il faut parvenir à entendre l’autre malgré les différences »


Le lambeau, Philippe Lançon, Gallimard, avril 2018


Résumé : C’est un magnifique récit de retour à la vie que nous livre ici Philippe Lançon, l’un des rares survivants des attentats contre la rédaction de Charlie Hebdo. Racontant ses longs mois d’hospitalisation, les nombreuses opérations Qu’il a subies, ses relations avec le personnel hospitalier, ce sont 500 pages pleines d’humanité, non dénuées d’humour, mais surtout merveilleusement bien écrites. Sans nul doute le livre de l’année.


Demeure : pour échapper à l’ère du mouvement perpétuel, par François-Xavier Bellamy, Grasset, octobre 2018


Résumé : « Derrière l’accélération partout constatée de nos vies individuelles et de notre existence sociale, il est un phénomène plus essentiel encore, qui est devenu l’horizon absolu de la conscience occidentale : le changement était, à l’âge classique, une transition entre deux moments de stabilité. Mais notre civilisation semble entrée, avec la modernité, dans une nouvelle ère, qui fait du mouvement la loi universelle. Si la vie est évolution, si l’économie est croissance, si la politique est progrès, tout ce qui ne se transforme pas doit disparaître. S’adapter, se réformer, rester dynamique, voilà nos vertus cardinales ; la mode remplace tous nos critères, le flux prend la place de l’être, et le chiffre de la lettre… ».

Lire aussi : « Demeure » de Bellamy, un véritable succès en librairie


Correspondance Maritain, Mauriac, Claudel, Bernanos : un catholique n’a pas d’alliés, par Jacques Maritain, François Mauriac, Paul Claudel, Georges Bernanos, Henri Quantin, Michel Bressolette, Cerf, octobre 2018


Résumé : La correspondance entre le philosophe J. Maritain et les écrivains F. Mauriac, P. Claudel et G. Bernanos. Révélant leurs désaccords intellectuels, politiques ou encore leurs incertitudes vis-à-vis de la religion, elle témoigne de leurs échanges face aux événements historiques du XXe siècle comme la condamnation de l’Action française par le pape, la guerre d’Espagne ou la montée de l’antisémitisme.

Lire aussi : Bernanos, le prophète des lettres


Dorothy Day : la révolution du cœur, par Élisabeth Geffroy, Baudouin de Guillebon, Floriane de Rivaz, novembre 2018


Résumé : Née en 1897 à New-York, Dorothy Day fut une grande figure du christianisme social américain bien méconnue en France. Justice lui est rendue dans cette belle biographie. Sa vie fut radicale. Profondément marquée par la pauvreté, la justice sociale sera son étendard. Fondatrice des Catholic Worker, elle militera longtemps au côté des syndicalistes, luttera contre l’antisémitisme, pour le droit des femmes entre autres. Une femme passionnante du XXe siècle.

Lire aussi : Dorothy Day : la rencontre avec le Christ, le cœur d’une vie

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]