Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Stress au travail ? Attention aux conséquences sur vos enfants

MOTHER GIRL
Partager

Ce que vous ressentez au travail peut avoir une incidence sur votre progéniture. Une étude publiée le 2 janvier dans la revue scientifique « Journal of Occupational Health Psychology » assure que les enfants seraient affectés par le stress professionnel de leurs parents.

Stress, pressions, conflits… Après une longue journée au travail, vous rentrez parfois chez vous à fleur de peau et ce sont vos enfants qui en pâtissent : vous dites à peine bonjour pour très vite élever la voix parce qu’un jouet traîne au milieu du salon ou que les devoirs ne sont pas faits. Rien de plus logique à en croire une étude publiée le 2 janvier dans Journal of Occupational Health Psychology. Le stress professionnel peut avoir des conséquences significatives sur votre vie de famille et même sur la santé de vos enfants.

Lire aussi : Une prière pour lutter contre le stress et l’anxiété

Pas de stress : des solutions existent !

Afin d’identifier ce phénomène, six chercheurs des universités de Lagos (Nigéria), San Bernadino (Californie), Saint-Louis (Bruxelles) et de Houston (Texas), ont recueilli les témoignages d’enfants issus de familles aisées comme d’autres foyers à très faibles revenus. Par le biais d’exercices et de questionnaires, les scientifiques ont voulu évaluer la santé mentale des enfants. Ils pensaient que les réponses issues des familles aisées, notamment au Nigéria, pourraient correspondre à celles des familles américaines ayant des revenus, un niveau d’instruction similaires ainsi que les mêmes attentes dans leur vie familiale.

Lire aussi : Comment gérer son stress au boulot ?

Pourtant, il ressort de leurs observations que le niveau économique des familles ne conditionne pas l’attitude des parents auprès de leurs enfants. Les chercheurs expliquent que c’est la capacité d’un parent à gérer son stress qui est la plus déterminante. « Si un parent a trop de facteurs de stress, il a plus de difficultés à maîtriser ses émotions. C’est la capacité des parents à gérer leurs émotions qui permet la bonne santé de l’enfant » explique Christiane Spitzmueller, professeure de psychologie des organisations industrielles à l’université de Houston et co-auteure de l’étude. Celle-ci démontre le comportement irascible et irréfléchi d’un parent trop stressé. Comment alors rester serein après une grosse journée de travail ? Les auteurs de l’étude proposent différentes solutions.

Lire aussi : Quand la fatigue s’installe

Gagner en autonomie au travail diminuerait le stress

Une des clés permettant d’atténuer le stress au travail selon les chercheurs réside dans l’autonomie du travail exercé. Si un parent travaille avec le sentiment qu’il est autonome et maître de sa situation, il aura alors l’impression de mieux contrôler sa vie professionnelle, ce qui pourrait réduire le stress. L’étude démontre également que plus l’exigence de l’emploi est importante et l’autonomie faible, plus l’impact du stress sur les enfants se fait ressentir. Pour Christiane Spitzmueller, c’est aux entreprises d’agir. « Les dirigeants et les supérieurs hiérarchiques peuvent être formés pour travailler et échanger plus efficacement avec leurs employés et encourager un plus grand sens de l’autonomie de ceux-ci » explique-t-elle.

Lire aussi : Quand votre enfant s’effondre, faire face à sa fatigue morale

Se ressourcer un instant avant de rentrer à la maison

Elle conseille aussi aux parents de prendre quelques minutes pour eux entre la fin d’une journée de travail et le retour à la vie de famille. Pour « reconstituer les ressources », la scientifique suggère même un instant de méditation et de re-connexion avec soi même et l’essentiel de la vie. Rien de mieux pour recharger les batteries et profiter réellement d’une soirée en famille !

Découvrez les 12 paroles de la Bible pour combattre le stress :
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]