Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Le pape François à l’audience : « aucune prière ne reste lettre morte »

POPE AUDIENCE
Antoine Mekary | ALETEIA | I.Media
Partager

Le pape François a poursuivi sa catéchèse sur la prière du Notre Père lors de l'audience générale dans la salle Paul VI le 9 janvier 2019. Le pontife a assuré, entre autres, que "le désir de bonheur que nous portons tous dans le cœur, s’accomplira" un jour.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Jésus, a expliqué l’évêque de Rome, prie sans cesse : lors de son baptême, avant de prendre des décisions importantes, intercède aussi pour ses disciples. « Cela console, savoir que Jésus prie pour nous afin que notre foi ne diminue pas ». Même la mort du Messie est « immergée » dans un climat de prière, il prie pour ses persécuteurs, console les femmes et promet le paradis au Bon larron.

Le Christ fait ainsi comprendre que Dieu écoute toujours les prières de ses fils qui souffrent et « qu’aucune ne restera lettre morte ». « Aussi n’y a-t-il rien de plus sûr : le désir de bonheur que nous portons tous dans le cœur, un jour s’accomplira », a souligné le pape. Et la prière est, « dès à présent, la victoire sur la solitude et sur le désespoir » car Jésus a promis le don du Saint-Esprit à chaque homme qui prie.

Fêter l’anniversaire de son baptême

Certes, « beaucoup de nos prières semblent ne donner aucun résultat », a reconnu le Souverain pontife, mais Jésus recommande d’insister, même si cela doit prendre une vie. La prière en effet « transforme toujours la réalité », a-t-il expliqué. Si les choses « autour de nous ne changent pas, au moins [la prière] nous change nous-mêmes ».

En conclusion de l’audience générale, le chef de l’Église catholique a évoqué la célébration, le 13 janvier, de la fête du baptême du Seigneur. Cette célébration, a-t-il rappelé, clôt le temps liturgique de Noël. Elle « nous invite à redécouvrir la grâce du sacrement de notre baptême », a-t-il déclaré avant de demander aux fidèles de fêter la date de leur propre baptême. À l’occasion de cette fête, le pape François baptisera comme chaque année quelques enfants dans la chapelle Sixtine.

En images : l'audience générale du pape François du 9 janvier 2019
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]