Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

68% des enfants de moins de 2 ans regardent la télévision tous les jours

CHILD TABLET
Partager

Plus des deux tiers des enfants de moins de 2 ans regardent la télévision chaque jour. C’est ce que révèle une étude conjointe de l’Ined et de l’Inserm consacrée aux activités physiques et aux écrans.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

C’est une enquête d’une ampleur inédite menée par des chercheurs de tous horizons. L’étude longitudinale Elfe suit l’histoire de 18.000 enfants nés en 2011 en France, de leur naissance à l’âge adulte. Au fil du temps, les chercheurs livrent quelques conclusions. Et certaines sont glaçantes. Comme cette étude conjointe de l’Ined et de l’Inserm consacrée aux activités physiques et aux écrans des têtes blondes. Il en ressort notamment qu’un enfant sur trois de 2 ans ne joue pratiquement jamais au ballon et que plus de deux tiers des enfants nées en 2011 regardent la télévision tous les jours.

En plus de cette disproportion alarmante relevée chez les tout petits, entre le temps d’activité physique et celui passé devant un écran, les auteurs de l’étude indiquent que 44% des mères ne pratiquent jamais – ou seulement occasionnellement – des jeux ou des activités physiques comme la piscine ou le ballon avec leurs enfants. Et qu’elles ne sont que 24% à les emmener en promenade.

Lire aussi : Noël : les vertus des jouets simples

Si cette enquête ne fait pas de lien de cause à effet entre les activités physiques et l’usage des écrans, elle révèle que 28% des enfants de 2 ans jouent avec un ordinateur ou une tablette au moins une fois par semaine. Ils sont même 12% à le faire tous les jours. D’autre part, 21% des tout petits s’amusent avec le téléphone mobile de leurs parents ou de leurs proches au moins une fois par semaine et 10% presque tous les jours. Par ailleurs, les petites filles font moins d’activités physiques que les garçons dès l’âge de 2 ans, tout en utilisant autant les écrans.

Pas d’écrans avant trois ans

Ces résultats alarmants sont une photographie prise sur une génération donnée (2011) à un moment donné. Depuis quelques années déjà, les autorités et les parents semblent avoir pris la mesure du fléau. En témoigne le slogan à l’adresse des parents. « Pas d’écrans avant 3 ans ». Car c’est désormais une question de santé publique. Selon les auteurs de l’étude, ces résultats vont ainsi appuyer une proposition de loi adoptée en novembre par le Sénat pour lutter contre surexposition précoce des enfants aux écrans. Le texte prévoit d’ajouter un nouvel article dans le code de la santé publique, afin d’obliger les fabricants de produits numériques à indiquer sur l’emballage que leur utilisation peut nuire au développement des enfants de moins de 3 ans.

Découvrez les 9 choses que (toutes) les mères font mais qu'elles n'avouent pas :

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]