Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Élection présidentielle en RDC: l’Église maintient sa vigilance

CONGO ELECTION
Partager

Alors que la République démocratique du Congo (RDC) attend la proclamation des résultats de l’élection présidentielle qui doit désigner le successeur du président Joseph Kabila, l’Église appelle la commission électorale à publier des résultats "dans le respect de la vérité et de la justice".

L’Église catholique de la République démocratique du Congo (RDC) a affirmé ce jeudi 3 janvier connaître le vainqueur de l’élection présidentielle, qui avait lieu dimanche dernier, et a réclamé que la commission électorale en publie des résultats « dans le respect de la vérité et de la justice ».

La mission d’observation électorale de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) « constate que les résultats en sa possession, issus des procès-verbaux de vote, consacrent le choix d’un candidat comme président », a déclaré à son secrétaire général, Donatien Nshole, sans toutefois préciser le nom du candidat sortant. Elle appelle la Commission électorale nationale indépendante (CENI) à « publier, en toute responsabilité, les résultats des élections dans le respect de la vérité et de la justice », a-t-il ajouté.

40.000 observateurs déployés par l’Église

Pour cette élection, l’Église catholique a déployé plus de 40.000 observateurs afin de surveiller le déroulement du scrutin censé marquer le premier transfert démocratique du pouvoir. La Conférence épiscopale a néanmoins fait part de dysfonctionnements lors du scrutin : dans 9% des bureaux de vote où elle avait des observateurs, l’identité des électeurs n’a pas été correctement vérifiée, estime-t-elle. En parallèle, dans 6% des bureaux, il y a eu, avec les machines à voter, des problèmes qui ont duré plus d’une heure.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]