Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Depuis le 1er janvier, les droits des personnes handicapées simplifiés

WHEELCHAIR
By Pressmaster | Shutterstock
Partager

Dès le 1er janvier 2019, plusieurs mesures en faveur des personnes handicapées seront effectives, contribuant notamment à l’allègement des démarches administratives.

Depuis le 1er janvier 2019, plusieurs mesures concernant les personnes handicapées qui avaient été discutées en 2018, puis prévues par le décret du 24 décembre dernier, sont devenues effectives. Un changement qui permet une simplification considérable des démarches administratives. Le but est « d’attribuer des droits à vie aux personnes dont le handicap n’est pas susceptible d’évoluer ». Selon le gouvernement, ces mesures permettront de changer la vie quotidienne de dizaines de milliers de personnes handicapées et de leurs familles. La réforme porte sur différents points.

Un renouvellement à vie

Tout d’abord, l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH), un revenu minimum à destination des adultes handicapés, qui avait été revalorisée au cours de l’année 2018, le sera à nouveau en 2019 avec une augmentation de 50 euros prévue d’ici la fin de l’année pour atteindre au maximum 910 euros. Une autre avancée majeure, et pas des moindres, concerne les personnes les plus touchées par le handicap. Les demandes d’allocation handicap doivent être renouvelées tous les 1 à 5 ans et les personnes concernées ont l’obligation de passer différents examens destinés à « prouver » leur handicap. À présent, les quelque 800.000 personnes ayant un taux d’invalidité permanente et irréversible d’au moins 80% devraient bénéficier d’une allocation renouvelée « à vie ». Cette simplification des démarches, réputées pour être chronophages, apparaît comme une grande victoire pour tous ceux qui se battent pour les droits des personnes handicapées.

Lire aussi : De nouveaux « droits » pour les personnes handicapées ?

« Une avancée réelle »

Les attributions de la Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH), de la Carte Mobilité Inclusion (CMI) et de l’AEEH (Allocation d’Éducation de l’Enfant Handicapé) de l’enfant sont également concernées par ce décret. Pour Véronique Bustreel, d’AFP France Handicap, « c’est une avancée réelle, effective et forte pour les personnes ». La Fondation Jérôme Lejeune a quant à elle salué ce changement.

Cliquez ci-dessous pour découvrir différents portraits de travailleurs handicapés :

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]