Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 23 janvier |
Saint Alphonse de Tolède
home iconAu quotidien
line break icon

Comment aider les enfants à retrouver le bon rythme après les fêtes ?

CHILD SLEEPING

Alejandro J. de Parg I Shutterstock

Marzena Devoud - Publié le 02/01/19

Les vacances de Noël se terminent et votre enfant va devoir reprendre le chemin de l'école. Il est grand temps de lui donner les bonnes habitudes pour la rentrée des classes. Quelques conseils pour retrouver le bon rythme en douceur.

Vos enfants ont pris goût aux couchers tardifs pendant les vacances ? Ils aimeraient bien continuer à profiter des longues soirées alors que la rentrée pointe à l’horizon ? Ce temps magique des fêtes est tellement agréable quand disparaît la routine d’aller se coucher tous les soirs à la même heure… Pourtant, il est grand temps de reprendre les bonnes habitudes du sommeil sans attendre lundi prochain. Au moment de les mettre au lit, la plupart des enfants cherchent à prolonger par tous les moyens les exceptions apparues pendant les vacances. Pour éviter les réveils en pleurs, les siestes qui ne durent pas assez et des enfants vite fatigués et irrités, Aleteia vous propose quelques astuces.


GIRL SLEEPING

Lire aussi :
Le sommeil, le meilleur allié pour apprendre ses leçons !

Revenir progressivement à l’heure du coucher habituel

Pour permettre à votre enfant une bonne reprise, l’idéal est de revenir à la norme quelques jours avant. En avançant progressivement – 15 minutes chaque soir – l’heure du coucher, vous aiderez votre enfant à retrouver son rythme. Veillez à bien respecter toutes ses habitudes. Si votre enfant s’endormait avec une histoire, une prière et un câlin, il est conseillé de reproduire le même rituel chaque soir sans l’écourter ou l’accélérer. Cela le rassure, instaure un climat de confiance et évite qu’il ne se relève parce que vous avez oublié le baiser d’usage.




Lire aussi :
Une belle prière pour s’endormir paisiblement

Bannir avec fermeté tous les écrans

Les écrans des smartphones et des tablettes sont de véritables ennemis du sommeil. En effet, les écrans produisent une lumière bleue qui retarde la sécrétion de mélatonine, l’hormone qui provoque le sommeil. La lumière augmente également le niveau d’activité et d’éveil et donc retarde l’endormissement. Enfin, le contenu des images, des jeux ou des vidéo est souvent violent donc stimulant et peut susciter l’anxiété qui génère à son tour les difficulté de retrouver le sommeil. Il est conseillé d’éloigner les enfants (et vous aussi) des sources lumineuses – écrans, tablettes, smartphone, etc – au moins une heure avant d’aller se coucher.


WOMAN SLEEP

Lire aussi :
Sommeil : un Français sur deux dort mal, et vous ?

Réveiller l’enfant en douceur le matin

Pendant les vacances de Noël, il est très tentant de laisser les petits faire de belles grasses matinées. Si celles-ci sont les bienvenues dès les premiers jours des vacances, mieux vaut rebrancher le réveil quelques jours avant la reprise de l’école. Comme pour l’heure du coucher, n’hésitez pas à réveiller votre enfant en douceur en avançant l’heure du réveil de quelques minutes chaque jour, pour qu’il ne soit pas décalé le jour de la rentrée des classes. Si vous voyez que votre enfant se sent fatigué, mieux vaut lui laisser faire une courte sieste dans l’après-midi qui sera plus efficace qu’une matinée à rester au lit.


ALARM CLOCK

Lire aussi :
Abuser du bouton « snooze » est néfaste pour le sommeil

Respecter le nombre d’heures nécessaires

Les médecins sont formels : les enfants ont un besoin physiologique de sommeil, dont la durée varie selon l’âge. Ainsi, il est recommandé que les enfants de 1 à 2 ans dorment entre 11 et 14 heures, en incluant les siestes. Les enfants de 3 à 5 ans ont besoin de 10 à 13 heures de sommeil, les 6-12 ans de 9 à 12 heures, et les adolescents de 13 à 18 ans de 8 à 10 heures.

Découvrez les dix plantes qui aident à s'endormir facilement :

Tags:
ÉducationEnfantssommeil
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
WEB2-Farah Shaheen-ACN
Agnès Pinard Legry
Pakistan : Farah, chrétienne de 12 ans, enlevée, violée et réduit...
2
Cerith Gardiner
Mariée pendant la pandémie, elle choisit ses grands-mères comme d...
3
Domitille Farret d'Astiès
Le dernier compagnon de Padre Pio est décédé
4
Agnès Pinard Legry
Bioéthique : le texte qui arrive au Sénat a bien changé
5
web2-mgr-chauvet-afp-000_1hh3qc.jpg
Caroline Becker
Mgr Chauvet : "Face au drame de Notre-Dame, le Seigneur m'apprend...
6
I.Media
10 ans après son ralliement à l'Église catholique, un ancien évêq...
7
Domitille Farret d'Astiès
Sans-abri, "Neneuil" a eu une fin de vie royale
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement