Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 19 janvier |
Saints Marius, Marthe, Audifax et Abachum
home iconAu quotidien
line break icon

Quatre bonnes résolutions à prendre sous le regard de Marie

@Sanctuaire Notre-Dame-du-Laus

Axelle Partaix - Publié le 30/12/18 - Mis à jour le 31/12/20 à 11:45

Pour bien démarrer l’année 2021 (et continuer sur la bonne voie), pourquoi ne pas suivre la « session des bonnes résolutions » du sanctuaire Notre Dame du Laus ?

Bientôt une nouvelle année qui débute et avec elle, son traditionnel cortège de bonnes résolutions : « C’est décidé, j’arrête de fumer, de râler, de perdre mon temps sur internet … » Cependant, même si l’on est sincèrement motivé au départ, bien souvent l’enthousiasme s’éteint de lui-même au bout de quelques semaines, voire quelques jours. Peut-être parce que ces résolutions manquent finalement de sens profond ? « Il faut tenir à une résolution parce qu’elle est bonne et non parce qu’on l’a prise » disait La Rochefoucauld, contemporain de Benoîte Rencurel. C’est à cette jeune bergère que la Vierge Marie est apparue entre 1664 et 1718 dans les Hautes-Alpes. Aujourd’hui, le sanctuaire Notre-Dame-du-Laus est l’un des seize lieux d’apparitions mariales reconnus dans le monde. Depuis 2018 des sessions « Bonnes Résolutions » de cinq jours y sont organisées début janvier sous l’impulsion du père Ludovic Frère, le recteur du sanctuaire, également vicaire général du diocèse de Gap.




Lire aussi :
Depuis l’Île Bouchard, la Vierge Marie intercède toujours pour la France en temps de crise

Pendant ces sessions, chaque jour est consacré à un enseignement sur une bonne résolution à vivre à l’école de Benoîte Rencurel : simplicité, patience, obéissance, joie. Car « une « vraie » bonne résolution, ce n’est pas forcément quelque chose qui doit représenter à tout prix un défi pour celui qui la prend, mais plutôt quelque chose de profond, explique le père Ludovic Frère. Les thèmes proposés ont un côté un peu provocateur et conduisent à la réflexion pour prendre, plus que de bonnes résolutions, de belles résolutions.

Quatre belles résolutions : des cadeaux offerts à Marie

Les sessions s’articulent autour de quatre belles résolutions. Et il n’est pas nécessaire d’aller à Notre-Dame du Laus pour les mettre en pratique et les offrir à Marie. Parmi ces quatre résolutions, il y a d’abord, la Patience : « un effort de taille pour certains ! Saint Grégoire le Grand disait “pour être martyr, il n’y a pas besoin d’aller donner son sang dans une arène, il suffit d’être patient”», rappelle le père Ludovic Frère.

Il faut aussi miser sur la Simplicité : « ce n’est pas une résolution à laquelle on pense spontanément, reconnaît le recteur. Le pape François aime à parler de sobriété, une sobriété « heureuse et solidaire […], chemin de libération, notamment du consumérisme obsessionnel et compulsif transmis par les moyens de communication et les engrenages du marché ».  Mais ça peut être également, par exemple, ne pas chercher à avoir toujours raison et à discuter et discuter sans cesse pour imposer son point de vue. Ça aussi c’est une belle simplicité de vie. »


WASHING DISHES

Lire aussi :
Connaissez-vous le chemin des petites choses pour aller vers Dieu ?

Pensez aussi à l’Obéissance, « c’est l’une des bonnes résolutions que l’on préférerait ne pas avoir à choisir ! admet le père Ludovic Frère. Il y a en nous un fort désir de liberté que l’on imagine bridée par l’idée d’obéissance. Ce n’est pas un mot à la mode dans notre société. En grec, obéissance signifie écouter par en-dessous, c’est l’écoute de la Parole de Dieu. L’obéissance implique une grande humilité, c’est un acte de foi très fort ».

Dernière belle résolution, celle de la Joie : « voilà qui peut sembler surprenant, ne serait-ce pas tout sauf une bonne résolution ? Mais en tant que disciples du Christ, préférer la joie à la tristesse, ne pas se plaindre et manifester joie et gratitude plutôt que rancœur et amertume même quand la vie n’est pas facile, cela relève véritablement pour nous de l’ordre du choix. Soyez toujours dans la joie du Seigneur, écrivait saint Paul aux Philippiens, insistant : je le redis : soyez dans la joie. »

Chacune de ces quatre résolutions peut aussi se vivre chaque jour comme un jalon supplémentaire qui conduit à l’Epiphanie. A l’image des Rois Mages arrivant chargés de présents devant l’Enfant Jésus, ces bonnes résolutions sont des cadeaux à offrir à Marie.

Quand les grands saints prient Marie :

Tags:
nouvel anrésolutionsVierge Marie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Rachel Molinatti
Avec ToonMe, découvrez des saints animés !
ROSES
Marzena Devoud
Oubliez les nains, mettez des saints dans vot...
FIV
Agnès Pinard Legry
Bioéthique : les évêques invitent à quatre ve...
WEB2-STATUE-VIERGE-ISERE-GOOGLE-STREET-VIEW.jpg
Agnès Pinard Legry
Isère : une statue de la Vierge n’a plus droi...
SAMUEL ELI
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Allô, Samuel ? Comment Dieu nous appelle enco...
D'CRUZ FAMILY
Cerith Gardiner
Ensemble, ils ont 1.042 ans : le secret de la...
Agnès Pinard Legry
Marlène Schiappa : des propos qui font bondir
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement