Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Les douze jours de Noël, une vraie tradition ?

FAMILY,CHRISTMAS
Shutterstock
Partager

Les douze jours de Noël sont une des traditions les plus anciennes - notamment dans les pays anglo-saxons - après la célébration de la naissance du Christ. Parmi ceux qui les pratiquent aujourd'hui, ils ne sont pas nombreux à connaître leur origine historique et les fêtes qu’ils commémorent.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

De plus en plus nombreux sont ceux qui croient que le temps de Noël, c’est celui qui commence juste après la Toussaint. Pourtant, la tradition chrétienne célèbre Noël à partir du 25 décembre et les jours qui suivent, jusqu’au début du mois de janvier. Pendant des siècles, la tradition catholique a respecté l’octave de Noël, prolongeant les festivités pendant les huit jours qui suivent le 25 décembre. À côté de cette tradition, une autre est apparue plus récemment, celle des douze jours de Noël .

Ce cycle des douze jours relie tout simplement Noël à l’Épiphanie. « Ce fut toujours un temps à part – remarque Nadine Cretin dans son livre Noël des provinces de France – avant le christianisme, il était comme suspendu, jusqu’à ce que les jours allongent. Depuis sa christianisation, dès le Ve siècle, tous les jours sont des jours de fête, instaurés par le Concile de Tours (567). Cette belle pratique compte donc douze fêtes qui suivent celle de Noël et qui s’achèvent à l’Épiphanie, le 6 janvier, connue comme étant la « douzième nuit ». Ces douze fêtes sont les suivantes :

  • 26 décembre : Saint Étienne, le premier martyr
  • 27 décembre : Saint Jean l’Évangéliste
  • 28 décembre : les Saints Innocents
  • 29 décembre : Saint Thomas Beckett
  • 30 décembre : Saint Roger, sixième jour de l’octave de Noël
  • 31 décembre : Saint Sylvestre
  • 1er janvier : Sainte Marie, Mère de Dieu
  • 2 janvier : Saint Basile
  • 3 janvier : Sainte Geneviève, ou le jour de l’octave de Saint Jean
  • 4 janvier : Sainte Angèle Foligno, ou le jour de l’octave des saints Innocents
  • 5 janvier : Saint Édouard le Confesseur
  • 6 janvier : l’Épiphanie

C’est en 1780 qu’apparaît le célèbre chant de Noël anglais Les douze jours de Noël.

Cette tradition venue pourtant de France va devenir de plus en plus populaire notamment en Angleterre, instituant rapidement les très populaires chants de Noël appelés Christmas Carols. Certains historiens n’hésitent pas à expliquer que ces chants contiennent des messages cryptés destinés aux catholiques anglais persécutés. Cette thèse récente, qui date des années 1990, n’a cependant pas été justifiée depuis.

Pour autant, les Douze jours de Noël sont aujourd’hui un temps privilégié pour l’Église. Ils marquent un des moments fort de l’année, où chaque jour est destiné à rappeler l’importance de l’Incarnation de Jésus. Autant de jours où les fidèles peuvent célébrer, en famille ou entre amis, la joie de la venue du Sauveur.

Découvrez ces jolies cartes de voeux porteuses de sens :

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]