Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Le gouvernement britannique ordonne une étude sur les persécutions des chrétiens dans le monde

JEREMY HUNT
Daniel LEAL-OLIVAS / AFP
Partager

Jeremy Hunt, ministre britannique des Affaires étrangères, a ordonné un « examen indépendant » sur les persécutions des chrétiens dans le monde. Objectif : améliorer le soutien qui leur est apporté par le gouvernement britannique.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Ministre britannique des Affaires étrangères depuis juillet dernier, Jeremy Hunt a annoncé avoir commandé un « examen indépendant » sur les persécutions des chrétiens au Proche-Orient, en Afrique et en Asie afin de s’assurer que « le niveau de soutien apporté par le Royaume-Uni correspond à l’ampleur des souffrances des chrétiens dans le monde ». « Cet examen sera mené par l’évêque anglican de Truro, le révérend Philip Mounstephen, et formulera des recommandations sur les mesures pratiques que le gouvernement peut prendre pour mieux soutenir les chrétiens persécutés », a précisé le ministère.

« Souvent, la persécution des chrétiens est un signe avant-coureur des persécutions contre toutes les minorités », a justifié Jeremy Hunt. « Nous pouvons et devons faire mieux ». Les conclusions de cet « examen indépendant » sont attendues autour de Pâques. Cette annonce intervient quelques semaines après la polémique née en Grande-Bretagne à propos du sort d’Asia Bibi. Son mari avait plaidé pour l’asile au Royaume-Uni, aux États-Unis ou au Canada, soulignant que sa famille était en danger. La première ministre britannique, Theresa May, avait du se défendre au Parlement d’avoir empêcher leurs démarches.

En images : les évènements qui nous mis en joie en 2018
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]