Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 03 mars |
Saint Guénolé
home iconPerles du Web
line break icon

« Bonnes fêtes » versus « Joyeux Noël », le débat continue

© Blachère Illumination

La rédaction d'Aleteia - Publié le 24/12/18

Une récente étude américaine montre qu’une majorité de Millennials américains (les 18-29 ans) privilégient l’expression "Bonnes fêtes" au traditionnel "Joyeux Noël", considéré comme moins inclusif.

L’étude a provoqué un vif débat sur les réseaux sociaux ce week-end. Une majorité de Millennials américains (les personnes âgées de 18 à 29 ans) disent « Bonnes fêtes » plutôt que « Joyeux Noël », détaille un récent sondage publié par la radio publique américaine NPR. Dans le détail, les résultats de cette enquête menée par l’Institut Marist et axée sur la période de Noël montrent que 53% des Millennials, estiment qu’il vaut mieux dire « Bonnes fêtes » en décembre. À l’inverse, 59% des 30-44 ans et 68% des plus de 60 ans préfèrent l’expression « Joyeux Noël ».


LETTER GREETINGS

Lire aussi :
Les vœux de fin d’année, un exercice du cœur

Pour les jeunes Américains, l’expression « Joyeux Noël » est considérée comme moins inclusive. Dans une tribune publiée sur le Washington Post, la journaliste Julia Ioffe, de confession juive, explique ainsi : « C’est merveilleux que vous le célébriez, mais je ne le fais pas […] C’est un sentiment de solitude que d’être rappelée un millier de fois chaque hiver que l’événement culturel américain dominant se passe sans moi ». À noter également qu’aux États-Unis, chaque « parti » a son expression : lorsqu’il était président, Barack Obama (démocrate) souhaitait des « Happy Holidays » (Joyeuses fêtes, ndlr) sur ses cartes de vœux. À l’inverse Donald Trump (républicain) privilégie le « Merry Christmas » (Joyeux Noël, ndlr).

Noël est un don de Dieu

Ce sondage aura au moins le mérite de revenir sur le sens de Noël. « Noël n’est ni du folklore, ni de l’optimisme attendrissant à bon marché », rappelle à juste titre Jean-Michel Castaing, chroniqueur, sur Aleteia. « Noël n’est pas non plus un mythe réconfortant, à l’usage de populations qui se résignaient à vivre calfeutrées pour de longs mois à l’intérieur de leurs habitacles. Noël est un don de Dieu. Et si le Messie a été engendré par une femme de notre humanité, qu’il a été prophétisé par des hommes qui se faisaient l’écho de l’attente des pauvres, il n’en reste pas moins que la Parole de Dieu qui l’annonçait était inspirée elle-même par Dieu. Et au final, c’est cette même Parole qui vient habiter parmi nous ! Ce qui signifie que l’action de Dieu est première et centrale dans l’événement de la Nativité ».

Tags:
États-UnisNoël
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Christine Pellen
GPA : mère génétique de 10 enfants, elle ne compte pas s’arrêter ...
2
BABY BOY
Mathilde de Robien
Ces prénoms de garçons qui portent en eux le sceau de Dieu
3
Anne Bernet
Les 110 innocents des Lucs-sur-Boulogne, le plus horrible massacr...
4
La rédaction d'Aleteia
Attention, ces saints vont prendre vie sous vos yeux !
5
LIBBY OSGOOD
Sandra Ferrer
Libby, la scientifique de haut-vol de la NASA devenue religieuse
6
cathédrale de Nice
Bérengère Dommaigné
Soulagement à Nice et Dunkerque, les messes sont autorisées
7
Rachel Molinatti
TikTok : le calcul « hallucinant » du père Matthieu
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement