Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Une véritable crèche vivante au cœur de Paris

© Compagnie Richard
La troupe lors d'un précédent spectacle, « Yeshua » (2016).
Partager

Ce week-end, la compagnie Richard propose au public de redécouvrir la tradition des crèches vivantes issue du Moyen Âge.

Ce week-end, ne vous étonnez pas si, en musardant sur l’Île de la Cité, à Paris, vous croisez, non pas des gilets jaunes, mais une joyeuse troupe de moutons, dromadaires, âne, bœuf, musiciens, danseurs, choristes… Samedi 22 et dimanche 23 décembre, les artistes de la compagnie Richard mettront en scène une crèche vivante. Près de cinquante artistes participeront à ce spectacle intitulé « KoRav Haro’Hilm », ce qui signifie « L’Étoile des Bergers » en hébreu.

Ici, point de galopin facétieux déguisé en âne au moyen d’un masque de fortune, mais un spectacle vivant traditionnel à la façon des mystères du Moyen Âge, ces pièces écrites inspirées des Écritures qui donnent à voir un passage de l’Évangile. « Nous nous rattachons à cette tradition », explique Christophe Eoche-Duval, metteur en scène. « Le spectacle aura lieu place Dauphine, dans le cœur battant de Paris, près de la Sainte-Chapelle et de Notre-Dame. À priori, le dernier mystère joué à Paris date de 1939. C’était sur le parvis de la cathédrale ».

© Compagnie Richard

« Cela fait partie de notre tradition »

L’audacieux metteur en scène a donc souhaité relever le défi et faire revivre cette tradition théâtrale populaire. « Nous négocions depuis deux ans avec la ville de Paris et la préfecture », poursuit-il, convaincu que la place des artistes est dans la rue. Dans cette troupe cohabitent des chrétiens, des personnes non-croyantes, d’autres de confession musulmane. « Nous racontons une tranche de l’histoire de l’humanité qui s’est passée il y a 2.000 ans. Cela fait partie de notre tradition universelle et culturelle », explique l’homme de théâtre convaincu.

Les textes mis en scène sont directement tirés des Évangiles. Le spectacle vivant s’apparente ici à une forme de catéchèse, permettant de transmettre de façon plaisante le message de la Nativité au plus grand nombre. Le spectacle est entièrement gratuit.


Samedi 22 et dimanche 23 décembre 2018.
15h-17h : animations, démonstrations de dressage de chiens de bergers.
17h : spectacle « L’Étoile des Bergers – KoRav Haro’Him »
Spectacle gratuit.

Lire aussi : Noël ailleurs – De nombreuses crèches vivantes en Italie

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]