Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 31 octobre |
Saint Quentin
home iconPerles du Web
line break icon

Ça fait quoi de vivre avec un frère autiste ?

BENJAMIN LOUIS

Linkedin | Benjamin Louis

Rachel Molinatti - Publié le 14/12/18

Quels sentiments cela cause-t-il d'être le frère ou la sœur d'une personne handicapée ? Spencer Timme a choisi de répondre à cette question en image.

Dans une vidéo qui ne cesse de tourner sur les réseaux sociaux depuis cinq ans, Spencer Timme, un jeune Américain de 20 ans, originaire de Californie (États-Unis), témoigne de la relation qu’il a développée avec son frère Mitchel, atteint d’autisme. Après avoir entendu moult fois la question « Ça fait quoi, de vivre avec un frère autiste ? », il a choisi d’y répondre publiquement. Sa vidéo, en anglais, semble toucher les cœurs, elle a été vue 1,7 millions fois sur YouTube.

« Il m’apprend à savourer les petits riens »

« Oui, c’est différent », affirme Spencer. « C’est mon grand frère, mais il ne m’a jamais donné de conseil de cœur, il ne m’a jamais acheté d’alcool, il ne m’a jamais tapé quand j’étais petit, comme les grands frères font souvent. Mais on a une relation particulière, comme des frères normaux »

La caméra montre les deux jeunes assis côte à côte à l’avant d’une voiture, riant aux éclats. Leur complicité semble évidente. « Notre relation est spéciale, notre lien est puissant il est le plus important pour moi », ajoute Spencer plus loin. « Il m’apprend à savourer les petits riens ». Mitchel sera son témoin de mariage, affirme-t-il, le remerciant d’être son frère et son meilleur ami, avant de déclarer face à la caméra, casquette sur la tête : « Donc pour en revenir à la question du début, “Ça fait quoi, de vivre avec un frère autiste ?”, j’ai une réponse : “C’est incroyable” ».




Lire aussi :
Maman de jumeaux, dont l’un trisomique, elle raconte leur histoire sur Instagram

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
autismeFamillehandicapRéseaux
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Agnès Pinard Legry
Reconfinement : plus de messes après la Touss...
NIEMOWLĘ
Mathilde de Robien
Ces prénoms féminins qui portent en eux le sc...
Agnès Pinard Legry
Reconfinement : ce que les évêques ont demand...
ATTENTAT EGLISE DE NICE
La rédaction d'Aleteia
En images : le récit d'une terrible journée
NICE
Agnès Pinard Legry
Qui sont les trois victimes de l'attentat de ...
MEDJUGORJE
I.Media
L'ancien accompagnateur spirituel des voyants...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement