Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 03 août |
Sainte Lydie
home iconFor Her
line break icon

En France, la baisse de la fécondité concerne désormais toutes les femmes

NOWORODEK

Pexels | CC0

Mathilde de Robien - Publié le 13/12/18

Selon les dernières données de l’Insee publiées ce jeudi 13 décembre, la fécondité baisse légèrement en France depuis 2015.

Après « neuf années de relative stabilité » entre 2006 et 2014, où le taux de fécondité oscillait autour de deux enfants par femme, il est passé sous ce seuil symbolique en 2015, et est depuis en baisse régulière, atteignant 1,88 enfant par femme en 2017, soit un taux comparable aux années 2000-2003.

Insee

Selon les statistiques de l’Insee, cette baisse est générale : elle concerne tous les âges, tous les niveaux de vie, que les femmes soient déjà mères ou non, et toutes les régions, à l’exception de la Guyane et de Mayotte où la fécondité augmente et de La Réunion où elle est stable.


NEWBORN DIAPERS

Lire aussi :
La natalité baisse-t-elle vraiment en France ?

Point sur la fécondité des femmes immigrées

L’Insee distingue le cas des immigrées, désignant ainsi les « personnes résidant en France, nées à l’étranger et de nationalité étrangère à leur naissance », dont la fécondité reste stable et plus élevée que celle des femmes non immigrées. Les immigrées ont environ 0,8 enfant de plus par femme que les non immigrées. Leur indicateur conjoncturel de fécondité se maintient autour de 2,7 enfants par femme. Cependant, leur contribution à la fécondité globale de la France reste limitée : elle se maintient à 0,1 enfant par femme et n’a quasiment pas évolué depuis 2012.

Insee


CABBAGE CHILD

Lire aussi :
Un enfant de moins pour réduire son empreinte carbone ?

Tags:
demographieEnfantsfecondite
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
La mise en garde du pape François contre la « tentation idolâtre ...
2
Lauriane Vofo Kana
Un livre pour garder l’espérance en temps de covid se hisse...
3
C8 Messe 15 août
La rédaction d'Aleteia
La diffusion de la messe du 15 août sur C8 fait réagir
4
Jeanne et Jean Bodet - Bébé Cotignac
Lauriane Vofo Kana
Meurtris par quatre fausses couches, ils accueillent leur « bébé ...
5
Louis Manaranche
« Traditionis Custodes » : un appel à l’unification liturgique
6
MESSE-TRIDENTINE
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : « L’occasion d’un rapprochement en v...
7
HIDILYN DIAZ
La rédaction d'Aleteia
Jeux Olympiques : la médaille miraculeuse sur le podium !
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement