Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Saint Jean Baptiste, le premier des hipsters ?

SAINT JOHN BAPSTIST
Domaine Public
Partager

Peut-on être plus authentique et à contre courant que lui ?

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Peut-on oser dire que saint Jean Baptiste était le premier des hipsters ? Selon une définition du Urban Dictionary, un hipster est un jeune « sur la vingtaine ou la trentaine qui défend une pensée indépendante, une contre-culture… la créativité, l’intelligence et les plaisanteries pleines d’esprit. » Un hipster arbore souvent « des cheveux touffus » et une barbe fournie. Il emprunte les codes du vintage et sa garde-robe accueille des vêtements rétro, généralement dénichés dans des friperies. Son style n’est pas influencé par la culture de masse, ni par la publicité ni par les médias.

Suivant cette définition, saint Jean Baptiste était cool avant que ce ne soit cool, il y a 2000 ans ! Vous n’y croyez pas ? Creusons ensemble ce parallèle. Un véritable hipster devrait s’inspirer de saint Jean Baptiste, car il était réellement un homme à part, ne se souciant pas de ce que les autres pensaient de lui, et préparant le monde à la plus grande « révolution » de tous les temps.

Ce qui distingue saint Jean Baptiste d’autres modèles d’inspiration, c’est que ses actions n’étaient pas dictées par une mode éphémère ou une image, mais elles étaient une authentique inspiration du Seigneur. Sa sainteté ne venait pas de ce qu’il mangeait, de ses vêtements ou de son apparence, mais elle provenait de sa solide foi en Dieu. Il croyait fermement que Dieu viendrait sauver Son peuple. Il croyait pleinement en sa mission et aidait les hommes à réaliser que Jésus n’était pas un simple prophète, mais qu’Il était « l’Agneau de Dieu ». Voilà pourquoi saint Jean Baptiste n’est pas qu’un « hipster », mais un véritable saint.

Voici cinq domaines sur lesquels saint Jean Baptiste surpasse les hipsters :

 

 

 

 

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]