Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Le pape François se rendra aux Émirats arabes unis en février

POPE FRANCIS
Antoine Mekary | ALETEIA | I.Media
Partager

Du 3 au 5 février prochain, le pape François se rendra pour la première fois aux Émirats arabes unis afin de participer à une rencontre interreligieuse internationale intitulée « Fraternité humaine ». Plus globalement, le voyage du pape François est placé sous le thème : « Fais de moi un instrument de paix ».

Le pape François participera, du 3 au 5 février 2019, à une rencontre interreligieuse internationale intitulée « Fraternité humaine » qui se tiendra à Abou Dabi, a annoncé le Saint-Siège. Le successeur de Pierre a ainsi répondu à l’invitation du prince héritier d’Abou Dabi Mohammed Bin Zayed Al Nahyane et de la communauté catholique locale. Le thème de cette visite sera « Fais de moi un instrument de ta paix », tiré des paroles de la prière de paix de saint François d’Assise. C’est là « l’intention » du Pape dans ce voyage, a précisé Greg Burke, directeur du Bureau de presse du Saint-Siège : comprendre comment « tous les hommes de bonne volonté peuvent travailler pour la paix ».

Lire aussi : Un voyage du pape François en Russie est-il possible ?

Le thème exprime le souhait que ce voyage apostolique « puisse propager de manière particulière la paix de Dieu dans le cœur de tous les peuples de bonne volonté du monde », lit-on dans le communiqué du Saint-Siège. Cette visite, comme celle en Égypte en 2017, vise à montrer « l’importance fondamentale » pour le successeur de Pierre de s’investir dans le dialogue interreligieux. Cet événement, a ajouté Greg Burke, est « un parfait exemple de la culture de la rencontre ».

Dans cette perspective, le logo de la visite représente une colombe portant un rameau d’olivier. Les couleurs de la colombe — blanche bordée de jaune — sont inspirées des couleurs du drapeau du Vatican. Les couleurs du drapeau des Émirats arabes unis sont quant à elles incorporées dans les ailes de la colombe, symbolisant une visite du pape en tant que « héraut de la paix ».

900.000 chrétiens

Cette invitation a été formulée par le cheikh Mohammed Bin Zayed Al Nahyane, prince héritier d’Abou Dabi et commandant des Forces armées des Émirats arabes unis. Ce dernier s’était rendu au Vatican le 15 septembre 2016 pour rencontrer le souverain pontife. Quelques mois avant cette visite, la ministre de la Tolérance des Émirats, Lubna Khalid Al Qasimi, avait lancé une invitation formelle au chef de l’Église catholique pour qu’il visite le pays.

Le voyage du pape François, en février 2019, constituera une première dans la Péninsule arabique, qui comprend un grand nombre d’immigrés indiens et philippins, dont beaucoup sont catholiques. Selon les chiffres officiels, 900.000 chrétiens — dont 70% de catholiques — vivent aux Émirats arabes unis et constituent 9% de la population. Les catholiques de la région dépendent du vicaire apostolique en Arabie méridionale, le Suisse Mgr Paul Hinder.

Les relations diplomatiques entre le Saint-Siège et les Émirats arabes unis ont été établies le 31 mai 2007, ce qui a permis au Saint-Siège d’y ouvrir une nonciature apostolique. En novembre 2012, alors « ministre des Affaires étrangères » du Vatican, le cardinal Dominique Mambert s’était rendu aux Émirats pour y rencontrer les autorités et les communautés chrétiennes locales.

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]