Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Couples en espérance d’enfant : prendre le temps pour discerner, pardonner, guérir

SAD COUPLE
By Vera Petrunina | Shutterstock
Partager

Un enfant qui tarde à venir peut être le lieu d’une grande souffrance dans un couple. Souffrance d’autant plus lourde à porter lorsqu’elle n’est pas partagée au sein du couple ou avec ses proches, qui jugent parfois le sujet tabou. Pourtant, pouvoir déposer ses difficultés, ses craintes, et ses espoirs se révèle bien souvent bénéfique et fécond, sur un autre plan que celui attendu.

Les études démontrent que de plus en plus de couples sont confrontés à l’infertilité. Selon l’Observatoire épidémiologique de la fertilité en France (Obseff), après deux ans de tentatives sans contraception, 8% à 11% des couples sont toujours en attente d’une grossesse. Or la question de l’infertilité ébranle un couple. « À petit feu, la culpabilité, les silences, les sous-entendus font bien des dégâts. Et rares sont les lieux où cette souffrance peut être déposée, partagée », estiment la Mission Cana, de la Communauté du Chemin Neuf. C’est pourquoi elle propose un week-end dédié, pour « passer de la souffrance à l’espérance », les 15 et 16 décembre prochains à Saint-Sulpice de Favières (91).

Guillaume Haudebourg, son organisateur, invite chaque personne concernée à venir « prendre du temps pour refaire l’histoire de son couple, pour parler en vérité de sa fécondité, pour poser un discernement sur les démarches à entreprendre, dans un climat de bienveillance et de clairvoyance ». En effet, une aide est parfois nécessaire pour discerner le chemin de fécondité propre à chaque couple, pour entamer une démarche de pardon, que ce soit envers l’autre ou envers Dieu, et pour s’engager sur une voie de guérison intérieure.

Témoignages, enseignements, temps à deux, temps de prière, temps de réconciliation sont autant de pistes proposées afin d’essayer de répondre à une question, qui, finalement, concerne tous les couples : à quelle fécondité sommes-nous appelés ? Si la médecine apporte des éléments de réponse, il est important de prendre le temps de discerner : jusqu’où aller, comment concilier désir d’enfant et respect de la vie, quelle solution convient au couple. Cette pause est aussi l’occasion d’inviter Dieu au cœur de l’attente, et de déposer son projet de couple entre ses mains.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Les lecteurs comme vous contribuent à la mission de Aleteia

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à proposer des informations qui enrichissent et inspirent la vie de nos lecteurs avec une dimension catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient gratuits et librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.