Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Une crèche vivante en famille, ou comment impliquer les enfants dans la joie de Noël

Elisabeth VdV
Partager

Cette année, pourquoi ne pas monter une crèche vivante avec vos enfants le soir de Noël ? Nul besoin d’une longue et fastidieuse préparation : quelques bouts de tissu, une poupée et des bougies font l’affaire. L’occasion de vivre un moment fort en famille et d’illuminer la veillée de Noël.

« Les enfants sont fous de joie, et en même temps, c’est un fabuleux moment de recueillement et d’unité familiale », s’exclame Elisabeth, mère de quatre enfants et grand-mère de bientôt huit petits-enfants. Les crèches vivantes, c’est désormais une tradition dans sa famille puisqu’elle en organise tous les ans depuis une trentaine d’années. Elle nous livre quelques astuces afin de rendre ce moment à la fois doux et intense.

Cultiver le mystère de Noël

L’objectif n’est pas de monter un spectacle, ni d’interpréter une scène absolument parfaite de la Nativité, mais de prendre un temps en famille pour se préparer à accueillir l’Enfant-Jésus, avant la messe, avant les cadeaux, avant le repas. L’occasion de se recentrer sur l’essentiel. Et une crèche vivante est un excellent moyen pour impliquer les enfants dans l’attente et dans la joie de Noël. Une manière pour eux d’incarner concrètement la venue du Sauveur.

Avec deux enfants, vous avez déjà Marie et Joseph. Une poupée langée dans un bout de tissu représentera Jésus. D’autres enfants, cousins, cousines se feront une joie de se déguiser en bergers — un bâton et un chapeau feront l’affaire — ou en anges, vêtus d’une tunique blanche et d’une auréole en papier d’aluminium, par exemple. Si vous avez des artistes en herbe, quelques masques d’âne, de bœuf ou de moutons peuvent venir compléter le tableau.

Chanter et prier ensemble

Une fois les enfants déguisés et bien dans leur rôle, reste à savoir comment animer ce temps de recueillement. Elisabeth conseille d’abord de soigner le fond sonore, avec des chants de Noël, ou des bruits de cloches. Ensuite elle invite à cultiver le mystère de la nuit de Noël, en éteignant quelques lumières, faisant place ainsi à l’obscurité, et en allumant quelques bougies (LED de préférence !). Selon les âges, vous pouvez organiser une petite procession, faisant cheminer les enfants jusqu’à la crèche.

Pour animer la veillée, l’idéal est d’avoir imprimé une feuille de chants, et choisi en amont un texte relatant la naissance de Jésus, et un ou deux contes de Noël à lire aux enfants. C’est aussi l’occasion de prier ensemble, pour tous les membres de la famille, confier les joies et les peines, demander pardon… Nul besoin que la veillée dure des heures, soyez heureux si chaque enfant a participé à sa manière à la joie et au mystère de la Nativité !

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Les lecteurs comme vous contribuent à la mission de Aleteia

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à proposer des informations qui enrichissent et inspirent la vie de nos lecteurs avec une dimension catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient gratuits et librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.