Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

« Seigneur, apprends-nous à prier »

POPE AUDIENCE
Antoine Mekary | ALETEIA | I.MEDIA
Partager

En priant au milieu d’eux, le Seigneur est venu apprendre aux hommes à prier et les « introduire dans cette relation avec le Père », a expliqué le pape François lors de l’audience générale du 5 décembre 2018, dans la salle Paul VI du Vatican.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

En priant au milieu d’eux, le Seigneur est venu apprendre aux hommes à prier et les « introduire dans cette relation avec le Père », a expliqué le pape François lors de l’audience générale du 5 décembre 2018, dans la salle Paul VI du Vatican. Après avoir clos ses catéchèses sur les Dix commandements, le chef de l’Église catholique a ouvert ce mercredi un nouveau cycle centré sur la prière du Notre Père. Pour sa méditation du jour, il s’est concentré sur la demande faite par les disciples à Jésus : « Seigneur, apprends-nous à prier » (Lc 11,1).

« Jésus priait comme priait chaque homme », selon le Souverain pontife. Il priait « avec intensité » et notamment avec les Psaumes, « la prière des Juifs », a-t-il spécifié, celle « que sa maman lui avait enseignée ». Jésus « n’est pas jaloux de son intimité avec le Père », a expliqué le pontife : « Il est précisément venu pour nous introduire dans cette relation avec le Père ». C’est ainsi que du temps de son ministère public, a expliqué le pape, le Seigneur était le « maître de prière de ses disciples ».

Lire aussi : Comment le sacrement de la confession fortifie la foi

C’est pourquoi, a demandé l’évêque de Rome, les chrétiens devraient demander au Seigneur de leur apprendre à prier aujourd’hui encore, et spécialement pendant le temps de l’Avent. Même « si nous prions depuis de nombreuses années, nous devons toujours apprendre ». À l’inverse des pharisiens « orgueilleux », qui aiment être regardés lorsqu’ils prient mais « faisaient semblant », le premier pas pour aller vers le Père est d’être humble, a encore souligné le Souverain pontife. Car « la prière humble est écoutée par le Seigneur ».

En images : l'audience générale du mercredi 5 décembre 2018
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]