Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 21 juin |
Saint Silvère
home iconSpiritualité
line break icon

Les biens de l’Église n’ont pas une « valeur absolue », explique le pape François

POPE FRANCIS

Antoine Mekary | ALETEIA | I.Media

I.Media - Publié le 01/12/18

Les édifices religieux n’ont pas de « valeur absolue » mais doivent servir aux plus pauvres, a affirmé le pape François lors d’une conférence sur la suppression des lieux de culte le 29 novembre.

Sans créer de « scandale » chez les fidèles, l’Église doit enseigner que ses biens n’ont pas de « valeur absolue » mais doivent servir aux plus pauvres, a expliqué le pape François dans un message adressé aux participants à une conférence sur la suppression des lieux de culte le 29 novembre 2018.

Faute de fidèles et de prêtres, ou en raison d’une nouvelle répartition des populations, de nombreux édifices cultuels sont désormais abandonnés, a constaté le souverain pontife. Cette situation doit être accueillie comme un « signe des temps » et non avec « anxiété », a-t-il expliqué. Elle invite l’Église à s’adapter, a-t-il remarqué, et à mener un dialogue au sein de la communauté chrétienne et avec la communauté civile.




Lire aussi :
Le saviez-vous ? On construit plus d’églises en France que l’on en détruit !

L’élimination des lieux de culte ne doit pas être « la première et unique solution à envisager », a souligné le pontife, ni pousser au « scandale des fidèles ». Si jamais elle s’avère nécessaire, a-t-il recommandé, elle doit notamment être accompagnée d’une « information adéquate et partagée autant que possible ».

Cependant, s’il y a un « devoir de protection » et de conservation des biens ecclésiaux, et du patrimoine culturel particulier, ceux-ci n’ont pas de « valeur absolue », a déclaré l’évêque de Rome. « En cas de besoin », ils doivent « servir au plus grand bien de l’être humain et surtout au service des pauvres », a-t-il martelé. L’iconographie sacrée, a illustré le pape François, a souvent interprété cette tradition en montrant saint Laurent en train de vendre les précieux objets du culte et de distribuer le produit aux pauvres.


CHURCH,BAR

Lire aussi :
Le Vatican veut protéger les églises abandonnées

Ce message a été lu par le cardinal Gianfranco Ravasi, président du Conseil pontifical pour la culture, aux participants à la conférence ‘Dieu ne vit-il plus ici ? Suppression de lieux de culte et gestion intégrée du patrimoine culturel ecclésial’, organisée en collaboration avec l’Université pontificale grégorienne et la Conférence épiscopale italienne. Elle se déroule à Rome les 29 et 30 novembre.

Pour découvrir les églises parisiennes détruites lors de la Révolution française, cliquez sur la première image :

Tags:
Pape FrançoisPatrimoine
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
COUPLE, LOVE, SMILE
Edifa
Ces petits gestes d’amour sont plus importants que des « Je t’aim...
2
Agnès Pinard Legry
Les punchlines de Mgr Aupetit face à Jean-Jacques Bourdin
3
NEWBORN
Mathilde de Robien
Douze prénoms de pape vraiment canon pour un petit garçon
4
Timothée Dhellemmes
[Vidéo] Guillaume Warmuz, l’ancien footballeur qui a répondu à l’...
5
Anna Gebalska-Berekets
Ces paroles à dire (et à ne pas dire) à un proche atteint du canc...
6
Wedding engagement ring - Woman
Edifa
Doutes sur son mariage : Dieu voulait-Il pour moi ce conjoint&nbs...
7
avgustin irena maucec
La rédaction d'Aleteia
Augustin et Irène, 25 ans de fidélité malgré le handicap
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement