Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

La Vierge noire de Czestochowa se fait une place à Notre Dame de Paris

NOTRE DAME CZESTOCHOWA
Courtesy of Paweł Rozwód/Chapelle Polonaise Notre Dame de Paris
Partager

Il est possible de prier la Vierge noire de Czestochowa au coeur de Paris. La grande protectrice de la Pologne dispose désormais de sa chapelle dans la Cathédrale de Notre Dame de Paris.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

La chapelle Saint-Germain, troisième chapelle du déambulatoire de la cathédrale de Notre Dame de Paris, se prépare à un afflux supplémentaire de pèlerins. En effet, à partir du 1er décembre, le lieu va être doublement titré : chapelle Saint-Germain – Notre Dame de Czestochowa. Des travaux débutés l’été dernier ont permis de créer un lieu dédié à la protectrice de la Pologne et depuis quelques jours, une copie de la célèbre icône miraculeuse a été installée. Ce sont les Pères Pallotins du monastère de Jasna Gora à Czestochowa, le plus grand sanctuaire marial du pays, qui en a fait don à la cathédrale de Paris.

Lire aussi : L’étonnant voyage de la Vierge noire autour du monde

La chapelle doit être inaugurée au cours d’une messe solennelle célébrée par Mgr André Vingt-Trois et Mgr Stanislaw Gadecki, le président de l’Épiscopat polonais. À cette occasion, des reliques de saint Jean-Paul II vont être déposées dans la chapelle de la Vierge noire. Après avoir plusieurs fois déclaré qu’elle l’avait miraculeusement sauvé, Jean Paul II est venu déposer sa ceinture blanche ensanglantée par l’attentat de la place Saint-Pierre aux pieds de la Vierge noire, le 18 juin 1983.

NOTRE DAME CZESTOCHOWA
Courtesy of Paweł Rozwód/Chapelle Polonaise Notre Dame de Paris

« C’est un évènement historique et symbolique à la fois, non seulement pour les Polonais vivant en France mais pour tous ses compatriotes du monde entier. L’inauguration de la chapelle de la Madone noire à Notre Dame de Paris s’inscrit dans le cadre des célébrations du 100ème anniversaire de la renaissance de l’Etat polonais », souligne Mgr Gadecki. C’est il y a cent ans que l’armistice, signée le 11 novembre 1918, mettait fin à la Première Guerre mondiale, faisant ainsi renaître la Pologne disparue de la carte de l’Europe depuis 1795.

Vierge Noire, symbole de l’unité nationale

L’icône miraculeuse de la Vierge noire de Czestochowa est un véritable symbole d’unité pour la Pologne. La tradition indique qu’elle aurait été l’œuvre de l’évangéliste saint Luc. Depuis 1382, l’icône est conservée au sanctuaire de Jasna Gora, à Czestochowa. En 1430, c’est au cours de l’attaque des Hussites qu’elle est endommagée, ce dont elle porte toujours la trace. En 1656, la Vierge Noire est déclarée « Reine de Pologne ».

NOTRE DAME CZESTOCHOWA
Courtesy of Paweł Rozwód/Chapelle Polonaise Notre Dame de Paris

Les Polonais lui attribuent plusieurs victoires militaires comme celle du roi Jean III Sobieski contre le siège turc de Vienne en 1683 ou celle des Polonais contre l’avancée russe en 1920. Les innombrables ex-voto qui recouvrent les murs de la chapelle témoignent d’autant de guérisons souvent miraculeuses. Des millions de pèlerins viennent s’y recueillir chaque année, notamment au moment du grand pèlerinage du 15 août.

Lire aussi : Le cadeau du pape à la Madone noire de Czestochowa

Ces prénoms inspirés de la Vierge Marie
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]