Les 4 articles les plus partagés

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

La belle tradition des crèches de Cracovie

SZOPKI KRAKOWSKIE DZIEDZICTWEM UNESCO
Jan Graczyński/EAST NEWS
Partager

Les crèches de Cracovie manifestent la grande ferveur religieuse des Polonais au moment de Noël. Elles sont désormais inscrites sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'Unesco.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Inspirée par l’architecture de cette ville magnifique, anciennement capitale de la Pologne, les crèches de Cracovie sont une tradition séculaire. Réalisées en famille ou dans des écoles, elles proviennent de toute la région car le premier jeudi du mois de décembre, elles font l’objet de concours destinés à élire la plus belle des crèches de Noël.

Tout le monde peut y participer : les amateurs, les débutants ou les artistes chevronnés. Depuis 1937, un jury composé des experts du musée de l’histoire de Cracovie, sélectionne les plus belles crèches sur le Rynek, le fameuse place principale au cœur de la ville. Critère primordial : les crèches doivent présenter des éléments architecturaux typiques de Cracovie.

Ces jolies palais miniatures présentant les scènes de Nativité doivent étonner, émouvoir et briller ! Les lauréats de la plus belle crèche ont l’honneur de voir leur œuvre exposée pendant un mois dans le musée d’Histoire de la ville.

La tradition des crèches de Noël de Cracovie est née au XIXe siècle. À l’époque les maçons visitaient les habitants de la ville avec une crèche fabriquée de leurs mains, en chantant des cantiques de Noël. En période de chômage hivernal, c’était pour eux l’occasion de gagner un peu d’argent. Malheureusement, après la Grande Guerre, l’art des crèches est tombé dans l’oubli. Jusqu’en 1937 où, à l’initiative de la mairie la tradition a repris tout son engouement. Depuis, de nombreuses familles la transmettent de génération en génération.

La liste du patrimoine culturel immatériel de l’Unesco compte déjà 399 inscriptions. Son objectif est de sauvegarder la diversité de traditions et des cultures parfois tellement pittoresques.

En images, découvrez les crèches de Cracovie, une belle tradition qui vient de Pologne :

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Pour que la lumière continue à briller dans l'obscurité

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à fournir des articles qui enrichissent, inspirent et informent votre vie catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.