Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Le Roi Lion revient en film l’été prochain

Capture YouTube
Capture YouTube de la bande annonce du Roi Lion
Partager

Disney a dévoilé dans la nuit de jeudi à vendredi la bande d’annonce de son adaptation en film avec prises de vues réelles, de son classique Le Roi Lion. L’occasion de se remémorer les grandes thématiques qui ont fait du dessin animé original un des plus gros succès d’animation de tous les temps.

Le film du Roi Lion, dont la sortie est prévue dans les salles le 17 juillet prochain, est basé sur le même procédé que l’adaptation du Livre de la Jungle (2016) et signé par le même réalisateur, Jon Favreau. Mêlant prises de vue réelles et images de synthèse, il offre un résultat éblouissant, presque assourdissant, de réalisme.

On retrouve avec délice, dans la bande d’annonce du film, les mots qui ont contribué au succès planétaire du dessin animé : « Toute cette immensité baignée de lumière est notre royaume. Le temps que passe un roi à gouverner ressemble à la course du soleil. Un jour viendra où le soleil éteindra sur moi sa lumière et se lèvera pour faire de toi le nouveau roi. » Quatre chansons mythiques seront reprises : L’Histoire de la vieCan you feel the love tonight d’Elton John, Hakuna Matata et Je voudrais être roi. Le compositeur originel Hans Zimmer, Elton John et Tim Rice affinent, notamment avec Beyoncé qui prête sa voix à Nala, des titres inédits.

Ce nouveau Roi Lion ne semble donc pas faire défaut à sa version originale de 1994. Apprêtons-nous à revivre à cette belle « histoire de la vie », qui met en valeur le cycle des générations, la transmission de père en fils, et la défense du royaume. Préparons-nous à suivre à nouveau le parcours initiatique de Simba, passant de l’état de jeune lionceau fougueux à celui de lion devenu adulte, avec toutes les responsabilités qui lui incombent.

Faisons fi des critiques trop souvent entendues à l’égard des connotations conservatrices et manichéennes des films Disney, et laissons-nous émouvoir par les valeurs de l’amitié, de l’amour, du courage, telles qu’elles sont célébrées dans le Roi Lion. Si nous sommes parents, soyons présents aux côtés de nos enfants lorsque Mufasa périra, écrasé par une horde de buffles, premier personnage « gentil » de Disney à mourir sous nos yeux — la mort de la mère de Bambi était suggérée et non montrée. Car c’est aussi l’expérience de la mort et du deuil, vécue avec une distance toute éducative, à laquelle nous confronte le Roi Lion.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]