Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Exit le Black Friday et place au #CathoFriday ?

PEOPLE SHOPPING
Partager

Alors que le Black Friday s’apprête à envahir magasins, boutiques en ligne et réseaux numériques ce vendredi 29 novembre, différentes initiatives à contre-courant sont proposées pour consommer différemment.

Aux États-Unis et au Canada, le Black Friday marque le coup d’envoi des achats de fin d’année pour de nombreux consommateurs. Il a lieu traditionnellement le lendemain du repas de Thanksgiving. Depuis quelques années, cette tradition s’est exportée en France avec un certain succès. Comme aux États-Unis, le Black Friday donne lieu en France à des surenchères d’offres promotionnelles. Sauf que face à cette escalade vertigineuse de consommation, quelques récalcitrants voient rouge et se mettent à proposer des alternatives.

Du Green Friday au Solidarité Friday

De nombreuses initiatives ont ainsi vu le jour pour alerter des dangers de ce « Vendredi Noir ». À l’instar du Green Friday. Crée en 2017, il incite à ne pas consommer, ou alors à consommer durable. Dans plusieurs villes de France, ce vendredi, de nombreuses structures se sont ainsi engagées à ne pas pratiquer de soldes et à reverser 15% de leur chiffre d’affaires de la journée à des associations engagées pour une consommation responsable.

C’est le cas d’Emmaüs, par exemple qui veut par là nous faire réfléchir sur nos modes de consommation. Certains proposent des animations et des conférences pour apprendre à réparer soi-même des objets et à recycler. D’autres suggèrent de rencontrer un producteur local, de chanter ou tricoter, ou encore d’inviter son voisin à dîner.

Dans le même esprit, à Cherbourg, certains commerçants ont opté pour un « Solidarité Friday » : une quarantaine de commerçants et de patrons de cafés s’engagent à reverser au moins 5% de leur chiffre d’affaires du 23 novembre à des associations qui soutiennent les plus démunis. Une initiative qui fait voir la vie en rose et permet de ne pas broyer du noir.

Acheter en conscience

La librairie de l’Emmanuel, elle, organise son #CathoFriday et propose des réductions au service de l’évangélisation. L’idée est de faire des achats en conscience, guidés par la foi, et de se dire que faire un cadeau est une occasion d’annoncer le Christ. Quand d’autres appellent à se tenir prêts pour le White Sunday du dimanche 25 novembre, qui célèbre le Christ Roi. #GreenFriday, #CathoFriday, #WhiteSunday… Décidément, on en voit de toutes les couleurs.

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]