Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

En janvier, les JMJ s’invitent à Panam’

© Communauté du Chemin Neuf
Le diocèse de Paris espère attirer entre 3.000 et 4.000 jeunes pour les « JMJ à Panam' » qui se tiendront du 24 au 27 janvier 2019.
Partager

Vous ne pouvez pas vous rendre aux JMJ de Panama début janvier ? Essayez « les JMJ à Panam' », un événement concocté pour les parisiens au moment où des jeunes du monde entier seront réunis à Panama.

La plupart des jeunes ont fait leurs calculs depuis bien longtemps. Les prochaines Journées Mondiales de la Jeunesse auront lieu non seulement très loin, au Panama, mais aussi à une date pour le moins délicate : du 22 au 27 janvier 2019, au beau milieu des partiels et après les congés de Noël que les jeunes actifs ne sacrifient pas afin de rester auprès de leurs familles. Le diocèse de Paris l’a bien compris est a donc lancé « Les JMJ à Panam' », une proposition faite aux jeunes parisiens afin qu’ils puissent eux aussi vivre un temps fort en communion avec Panama. Car si les JMJ de Cracovie avaient rassemblé près de 5.000 jeunes Parisiens en 2016, ils seront seulement 170 à se rendre à Panama.

Le quartier des Halles, un lieu de rassemblement

« J’ai le même âge que les JMJ, je suis né en 1984 », confie le père Cyril Janssen, vicaire de la paroisse Notre-Dame de la Gare (Paris XIIIe), en charge de l’organisation de l’événement qui se déploiera sur quatre jours, du jeudi 24 au dimanche 27 janvier 2019. Il souhaite que ces JMJ parisiennes « s’ouvrent largement à tous les jeunes ». Dès le premier jour de ces minis JMJ, les jeunes pourront participer à une veillée de prière dans quatre églises de la capitale, Notre-Dame de Grâce de Passy, Notre-Dame des Champs, la Sainte-Trinité et l’Immaculée Conception. Une catéchèse y sera donnée, à partir du thème développé à Panama, accompagnée de témoignages et d’une retransmission vidéo depuis l’autre côté de l’Atlantique. Le vendredi soir, une procession mariale aux flambeaux partira de la cathédrale Notre-Dame de Paris pour rallier le Sacré-Cœur de Montmartre. Si les jeunes répondent présents, ce sera probablement un des temps forts de l’évènement.

Un programme varié sera ensuite proposé durant le week-end, avec notamment des animations autour de l’église Saint-Eustache : « Il fallait un lieu central pour rassembler des jeunes de partout et que cela ne s’adresse pas qu’aux catholiques », explique Isaure Faure, membre de l’équipe d’organisation. Le samedi en fin de journée, un grand concert emmené par des groupes de rock et de reggae se tiendra sous la Canopée. Les organisateurs réservent d’ailleurs une surprise quant à la programmation.

Attirer largement

Un village JMJ se tiendra aux abords des Halles. « L’objectif est de créer des expériences insolites pour les jeunes autour de thèmes comme la joie, explique le père Janssen. Il y aura un bar tenu par des prêtres et des personnes de L’Arche » promet-il. C’est la société d’événementiel Rejoyce qui sera en charge de la partie logistique et le mouvement Anuncio qui sera à la manoeuvre pour les animations missionnaires. Le dimanche, ceux qui le souhaitent pourront participer à un immense petit déjeuner caritatif, en lien avec Hiver solidaire, l’APA, Entourage et les Conférences Saint-Vincent de Paul jeunes, avant une messe internationale à Saint-Sulpice, présidée par Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris. Les organisateurs espèrent rassembler entre 3.000 et 4.000 jeunes. D’après le père Cyril Janssen, « les premiers signaux sont excellents ».

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]