Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Des coiffeurs et des maquilleurs au service des plus démunis

Partager

À Cracovie, en Pologne, une douzaine de coiffeurs, maquilleurs et esthéticiennes ont choisi de se mettre au service des plus démunis durant trois jours, jusqu’au 17 novembre. « C’est une façon de les aider à porter un meilleur regard sur eux-mêmes et de changer le nôtre sur leur dignité », confie la coordinatrice du projet.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Pendant trois jours, jusqu’au 17 novembre, une équipe de coiffeurs, maquilleurs et esthéticiennes investit le bâtiment cracovien de l’association Les Amis de Padre Pio afin de se mettre au service des personnes démunies. « Quand on voit une personne, on regarde d’abord son aspect extérieur, et cela même avec la meilleure volonté du monde… Il n’est pas difficile d’imaginer comment sont perçus les SDF qui n’ont aucun moyen de prendre soin d’eux », a expliqué Anna Samborska-Niessner, coordinatrice du projet, à l’agence de presse catholique KAI.

Si « c’est une façon de les aider à porter un meilleur regard sur eux-mêmes et de changer le nôtre sur leur dignité », cette initiative permet aussi à ceux qui le désirent de faire des photos pour leurs CV afin d’augmenter leurs chances de trouver un emploi.

« Ce qui est merveilleux », confie encore Anna Samborska-Niessner, « ce sont des liens qui se créent entre les bénévoles et les SDF. Lors des séances de coloration des cheveux ou du rasage de la barbe, des vraies conversations et des vraies rencontres ont lieu, parfois même des métamorphoses presque miraculeuses ».

À l’initiative du pape François qui l’avait annoncée dans sa lettre apostolique « Misericordia et Misera » à la fin de l’année extraordinaire du Jubilé de la Miséricorde en 2016, la Journée mondiale des pauvres sera célébrée ce dimanche 18 novembre pour la deuxième fois. Cette nouvelle édition est placée sous la devise extraite du Psaume 33 : « : « Un pauvre crie ; le Seigneur entend : il le sauve de toutes ses angoisses ».

L’archidiocèse de Cracovie est l’un des douze diocèses pilotes dans le monde qui participent à cette journée. À cette occasion, toutes les paroisses de la ville ont été invitées à créer des événements et à présenter leurs initiatives à destination des plus démunis.

Découvrez en images la tendresse du pape François à l’égard des plus fragiles :

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Les lecteurs comme vous contribuent à la mission de Aleteia

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à proposer des informations qui enrichissent et inspirent la vie de nos lecteurs avec une dimension catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient gratuits et librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.