Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Pourquoi les cloches des églises sonnent-elles tôt le matin ?

AVEYRON
Vivacia | pixabay
Un village dans l'Aveyron.
Partager

En plus de marquer les heures, les cloches de certaines églises sonnent de manière distincte à trois moments de la journée.

En sonnant généralement à 6h, 12h et 18h, les cloches des églises marquent les moments de prier l’Angélus, une prière datant du Moyen-Âge qui tire son nom des premiers mots latins qui la composent : Angelus Domini nuntiavit Mariæ (« L’ange du Seigneur apporta l’annonce à Marie »). L’Angélus est une prière qui nous rappelle l’Incarnation du Christ et nous permet de demander l’intercession de la Vierge par qui Il s’est incarné.

La coutume de sonner les cloches pour dire cette prière plusieurs fois par jour s’appuie sur le modèle ancestral de la vie monastique. Depuis de nombreux siècles, les religieux se réunissent au son des cloches pour prier plusieurs fois par jour, un usage lui-même hérité du judaïsme et présent dès l’Ancien Testament.

Dans les Psaumes, il est dit : « Le soir et le matin et à midi, je me plains, je suis inquiet. Et Dieu a entendu ma voix. » (Ps 54, 18)

Petit à petit, les Juifs prirent l’habitude de prier trois fois par jour — matin, midi et soir —, usage que perpétuèrent les premiers chrétiens jusqu’à ce que la tradition s’instaure de réciter la prière de l’Angélus à des heures précises : six heures du matin, midi et six heures du soir.

À ces heures-là, les cloches sonnent selon un schéma précis : trois séries de trois tintements suivis d’une pleine volée. Cette structure rappelle la structure en quatre parties de l’Angélus. À notre époque moderne, selon le système de sonnerie des cloches, il n’y a pas toujours suffisamment de temps pour dire les différentes parties entre les tintements, mais cela nous rappelle comment les anciens avaient coutume de dire cette prière :

[Trois tintements]

  1. (Versicule) L’ange du Seigneur apporta l’annonce à Marie
    R/ (Répons) Et elle conçut du Saint-Esprit.Je vous salue Marie, pleine de grâce,
    Le Seigneur est avec vous,
    Vous êtes bénie entre toutes les femmes,
    Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
    Sainte Marie, mère de Dieu,
    Priez pour nous, pauvres pécheurs,
    Maintenant, et à l’heure de notre mort.

[Trois tintements]

  1. Voici la Servante du Seigneur
    R/ Qu’il me soit fait selon votre parole.Je vous salue Marie…

[Trois tintements]

  1. Et le Verbe s’est fait chair
    R/ Et il a habité parmi nous.

Je vous salue Marie…

[Volée de cloches]

  1. Priez pour nous, sainte Mère de Dieu
    R/ Afin que nous soyons rendus dignes des promesses du Christ.Prions :
    Que ta grâce, Seigneur, se répande en nos cœurs. Par le message de l’ange, tu nous as fait connaître l’Incarnation de ton Fils bien aimé, conduis-nous, par sa Passion et par sa croix jusqu’à la gloire de la Résurrection. Par le Christ, notre Seigneur.R/ Amen.

À noter : Pendant le temps pascal, l’Angélus est remplacé par le « Regina Cæli » (Reine du Ciel).

Tags:
cloches
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]