Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Une deuxième Nuit du Bien Commun voit le jour

© Capture d'écran YouTube | La Nuit du Bien Commun
Nuit du Bien Commun. Édition 2017.
Partager

Lundi 12 novembre s'ouvrira la deuxième édition de la Nuit du bien commun au théâtre Mogador (Paris IXe). Une soirée caritative qui a pour enjeu de venir en aide à des projets associatifs jugés « exceptionnels ».

« Levez vos petits bouts de papiers, on a besoin de votre aide parce qu’on veut foutre le feu au monde ! », s’exclame un porteur de projet. Lancée en 2017 par trois entrepreneurs, Pierre-Édouard Sterin, Thibault Farrenq et Stanislas Billot de Lochner, la Nuit du Bien Commun, organisée sous la forme d’enchères, mais en réalité de dons, permet une rencontre entre des projets ayant un sens fort et des donateurs.

Des projets variés

Cette année, treize projets très variés ont été sélectionnés. Parmi eux, LP4Y (Life Project 4 Youth), une organisation dédiée à l’intégration de jeunes victimes d’exclusion par l’entreprenariat, la Puy du Fou académie, une école dont qui offre à ses élèves une formation prenant en compte aussi bien les matières scolaires académiques que les arts du spectacle, et bien d’autres. 

La première édition avait rassemblé quelque 1.000 grands donateurs, permettant ainsi de récolter 571.000 euros en une soirée et de soutenir quinze projets solidaires et innovants.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]