Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 31 octobre |
Saint Quentin
home iconDécryptage
line break icon

Pourquoi la croix de guerre est-elle une croix ?

FRENCH WAR CROSS

By Paris75000 (CC-BY-SA-3.0) via Wikimedia Commons

Thérèse Puppinck - Publié le 09/11/18

Née avec la Grande Guerre, la croix de guerre récompense des actes de bravoure exceptionnels. Sans aucun doute, sa forme fait référence à l’esprit de sacrifice de l’imaginaire chrétien.

Dès août 1914, de nombreux officiers se plaignent de ne pouvoir récompenser rapidement les soldats les plus valeureux. Pour honorer les actes d’héroïsme des combattants, il n’existe que « la citation à l’ordre du jour », petit paragraphe publié au Journal Officiel relatant un fait d’armes particulier. Or cette publication est souvent très tardive et reste largement ignorée.

S’impose alors la nécessité de créer une décoration qui récompenserait exclusivement les actes de guerre et qui se donnerait plus facilement que la Légion d’honneur. Ce projet est porté par plusieurs députés tels Maurice Barrès, Georges Bonnefous, et Émile Driant, engagé volontaire pour la durée de la guerre mais rapporteur du projet de loi entre deux séjours au front.

Bravoure et sacrifice

La croix de guerre est ainsi instaurée le 2 avril 1915. C’est une croix de bronze portant deux épées croisées. Nul doute que la foi catholique des promoteurs du projet ait influencé le choix du modèle. En 1914, dans un pays largement catholique, la croix est un symbole religieux évident, synonyme d’esprit de sacrifice librement consenti, qui correspond parfaitement à la finalité de cette décoration : honorer les actes de bravoure et de sacrifice.




Lire aussi :
Grande Guerre : l’esprit de sacrifice en héritage

La croix fait également référence aux croix des anciennes décorations les plus prestigieuses comme l’ordre du Saint-Esprit et l’ordre de Saint-Louis qui furent donnés en France jusqu’au XIXe siècle. A contrario l’ordre de la Légion d’honneur, créé en 1802, avait rejeté la croix traditionnelle pour une étoile davantage conforme à l’anticléricalisme alors dominant. Le ruban qui soutient la croix de guerre, vert à fines rayures rouges, est inspiré de la médaille commémorative de la guerre 1870-1871 ainsi que de la médaille de Sainte-Hélène créée sous le Second Empire.

Une symbolique universelle

Destinée à récompenser les citations individuelles pour faits d’armes, la croix de guerre a directement inspiré de nombreuses décorations étrangères. Si le décoré reçoit au cours de la campagne plusieurs citations, celles-ci sont matérialisées sur le ruban par autant d’étoiles ou de palmes, en bronze, argent ou vermeil selon l’importance du fait commémoré. La croix de guerre du pilote français Charles Nungesser est la plus parée avec trente citations (28 palmes et deux étoiles).

Les décorés ne sont pas seulement des combattants, ni même des personnes physiques : des aumôniers et des ambulanciers ont également reçu la croix de guerre, ainsi qu’une quarantaine de navires de la marine de guerre, quelques 3.000 communes et même un pigeon voyageur, témoignant ainsi de l’universalité du symbolisme chrétien et de ses valeurs.


FLAME PARIS

Lire aussi :
Sous l’Arc de Triomphe, un hommage aux 5.098 prêtres morts pendant la Grande Guerre

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
croixgrande guerre
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Agnès Pinard Legry
Reconfinement : plus de messes après la Touss...
NIEMOWLĘ
Mathilde de Robien
Ces prénoms féminins qui portent en eux le sc...
Agnès Pinard Legry
Reconfinement : ce que les évêques ont demand...
ATTENTAT EGLISE DE NICE
La rédaction d'Aleteia
En images : le récit d'une terrible journée
NICE
Agnès Pinard Legry
Qui sont les trois victimes de l'attentat de ...
MEDJUGORJE
I.Media
L'ancien accompagnateur spirituel des voyants...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement