Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

COP24 : l’appel inédit des évêques du monde entier

© isak55
Partager

À quelques semaines de la COP24, les conférences épiscopales de tous les continents demandent aux chefs de gouvernement des changements rapides et radicaux face aux effets dévastateurs de la crise climatique.

À quelques jours de la 24e conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP24), le 12 décembre prochain à Katowice (Pologne), la pression s’accentue sur les chefs de gouvernement qui devront élaborer et adopter un ensemble de décisions garantissant la pleine application de l’Accord de Paris (COP21), deux ans après son entrée en vigueur.

Dans un appel conjoint sans précédent, tous les dirigeants de l’Église des groupements continentaux des conférences épiscopales appellent à « une action ambitieuse et immédiate » des responsables politiques pour surmonter « les effets dévastateurs de la crise climatique » dans le monde. Pour eux, un tournant décisif doit marquer cette nouvelle rencontre « à tous les niveaux », en traitant « les causes profondes et les conséquences à long terme » et élaborant des « plans concrets » qui portent à une véritable « conversion écologique ».

ZIELONY KRAJOBRAZ
Unsplash | CC0

En toile de fond, le message de Laudato Si’ , encyclique du pape François, et le dernier rapport du Groupement d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec) sur l’urgence de développer des politiques qui limitent le réchauffement climatique à 1,5°C. Parmi les principes mis en avant par les épiscopats : l’urgence, la justice intergénérationnelle, la dignité humaine et le respect des droits de l’homme » repris de l’encyclique, principes  qui « doivent toujours être au centre du programme sur le climat ».

« Nous devons être prêts à procéder à des changements rapides et radicaux et à résister à la tentation de rechercher à court terme des solutions purement technologiques à notre situation actuelle », exhortent les responsables de l’Église dans leur appel. Les signataires se disent motivés par le travail accompli sur le terrain par de nombreux acteurs courageux qui, « à l’intérieur comme à l’extérieur des communautés catholiques » répandent le message du Pape.

EARTH SPACE
IM_photo I Shutterstock

Ils demandent en particulier aux dirigeants et aux représentants des gouvernements des politiques qui incluent et reconnaissent les appels et les éléments suivants : maintenir le réchauffement climatique en dessous de 1,5°C ; passer à des modes de vie durables ; respecter les traditions et les connaissances des communautés autochtones ; mettre en œuvre un changement de paradigme financier ; transformer le secteur de l’énergie en mettant fin à l’ère des combustibles fossiles et en passant aux énergies renouvelables ; repenser le secteur agricole pour qu’il garantisse une alimentation saine et accessible à tous, avec une attention particulière à la promotion de l’agroécologie.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]