Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Ces chansons de dessins animés qui mettent de bonne humeur

© Capture d'écran YouTube
Partager

Découvrez une sélection de musiques qui sauront vous inspirer pour la journée.

Aleteia vous propose de vous accompagner à travers un répertoire de musiques de dessins animés (on vous épargnera Libérée, délivrée) qui donneront une saveur et une odeur particulières à votre journée.

« Hakuna Matata » : pour un réveil flegmatique

Personne n’a jamais su en quel obscur patois ces mots étaient prononcés, mais peu importe. Ils sont un poème à eux tout seuls. « Hakuna Matata, ces mots signifient que tu vivras ta vie, sans aucun souci, philosophie ». Dans Le Roi Lion, Timon et Pumba sont des dignes héritiers d’Horace qui avait chanté ce credo bien avant eux avec son fameux carpe diem.


« La Patrouille des éléphants » : pour un réveil militaire

Dans Le Livre de la Jungle, sous la houlette du colonel Hathi, la patrouille des éléphants s’élance dignement « la trompe en avant » et « les oreilles au vent ». Si vous avez du mal à quitter votre pieu, prenez-en de la graine.


« Le pudding à l’arsenic » : pour un réveil gourmand

Quelques gouttes de ciguë, de la bave de sangsue, un scorpion coupé très fin, deux cuillères de purgatif… Dans Astérix et Cléopâtre, l’infâme Amonbofis cherche à se débarrasser des Gaulois qui représentent une menace pour lui et prépare un pudding à l’arsenic afin de les faire disparaître. Vous préférerez peut-être l’odeur du café chaud à cette étonnante recette qui aura au moins le mérite de vous avoir tiré du lit. Bonne dégustation !


« Un matin de mai fleuri » : pour un réveil poétique

Si vous aimez vous réveiller au parfum des narcisses, des violettes et des beaux lis, cette chansonnette est faite pour vous. Dans cette scène d’Alice au pays des merveilles, la flore s’éveille les notes aux lèvres. De quoi vous donner envie d’aller rafler toutes les pâquerettes dans le champ du voisin.


« La Seine » : pour un réveil parisien

Vous êtes monté à la capitale et vous souhaitez un réveil au flonflon parisien qui sent le croissant frais et les cocardes tricolores ? Cette chanson a été écrite pour vous. Dans Un monstre à Paris, Lucille, chanteuse de cabaret à Montmartre, fait la connaissance de Francœur, un monstre à la voix cristalline et au cœur pur. Ensemble, ils interprètent ce chant dédié à la Seine.


« Des gammes et des arpèges » : pour un réveil classique

« Do mi sol do do sol mi do, le vrai musicien répète avec ardeur ». Vous souhaitez vous réveiller à la classique mais Schubert et Beethoven vous intimident ? Pas de panique : dans Les Aristochats, Duchesse et ses trois chatons, Berlioz, Toulouse et Marie, sont là pour donner vous aider à commencer votre journée en douceur tout en lui conférant un petit air bien comme il faut.


« La chanson des souris » : pour un réveil studieux

Une dure journée de labeur vous attend et vous ne savez pas par quel bout la prendre ? Le chant des souris, dans Cendrillon, pourrait vous mettre du baume au cœur. « Patati et patata toute la journée ça n’arrête pas ». Repassage, lavage, vaisselle, ménage, tambouille… Pensez donc à cette pauvre Cendrillon qui trime toute la journée tandis que ses deux vilaines sœurs et son épouvantable belle-mère se la coulent douce à côté. Il y a de quoi relativiser, non ? Allez, bon courage…

 


« Il en faut peu pour être heureux » : pour un réveil à la scoute

Dans le dessin animé Le Livre de la Jungle, l’ours Baloo incarne le bon vivant décomplexé. « Se satisfaire du nécessaire », pour lui, c’est amplement suffisant. Que demander, sinon « un peu d’eau fraîche et de verdure » ? À croire que cet ours bien léché a été scout… Nous chanterait-il un hymne à la décroissance ?

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]