Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

« Terminus ! Tout le monde descend » : le coup de génie d’un chauffeur de bus pour aider un invalide

BUS PARIS
Partager

C’est un acte de bienveillance courageux qui met aussi en relief un inquiétant manque de civisme. Un chauffeur de la RATP s’est illustré la semaine dernière, a-t-on appris aujourd’hui, pour avoir permis à une personne invalide de monter dans son bus, alors qu’aucun passager ne souhaitait lui libérer de la place.

La scène se déroule dans le nord de Paris, porte de Clichy (XVIIe arrondissement). Un homme attend le bus avec son frère. Cet homme souffre de sclérose en plaques primaire et progressive invalidante, une pathologie qui l’oblige à se déplacer en fauteuil roulant. Lorsque le véhicule de la RATP arrive, le machiniste déploie la rampe prévue pour lui permettre d’accéder à l’habitacle. Mais à l’intérieur du bus bondé, personne ne bouge.

« Terminus, tout le monde descend »

« En voyant cela, le chauffeur de la RATP est vite intervenu. Il s’est levé et a dit : “Terminus, tout le monde descend”. Les gens sont sortis, en râlant pour certains », a raconté l’homme au HuffPost. Alors que les passagers patientaient pour prendre la prochaine navette prévue cinq minutes plus tard, l’employé de la société francilienne de transports a quitté son volant pour rejoindre l’individu invalide et son frère. « Il est venu me voir en me disant de remonter avec mon frère. Il nous a dit que le fauteuil roulant, tout le monde pouvait en avoir besoin d’un, un jour », explique-t-il, précisant qu’il n’avait pas gardé contact avec son bienfaiteur.

Outre l’incivilité manifeste des passagers, cette histoire permet aussi de prolonger la réflexion en s’interrogeant sur l’accessibilité aux transports en commun pour les personnes souffrant de handicap physique. Le 26 septembre dernier, plusieurs dizaines de personnes en fauteuil roulant avaient manifesté dans Paris pour dénoncer des infrastructures inadaptées. Dans leur viseur, le métro parisien dont seulement les neuf stations de la ligne 14 présentent un équipement pour les handicapés. Le réseau de bus, lui, est exemplaire sur ce point : il est 100% accessible.

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]