Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 06 décembre |
Saint Nicolas de Myre
home iconBelles Histoires
line break icon

Route du Rhum : Café Joyeux, le monocoque du cœur

© Pierrick Contin | Café Joyeux

Domitille Farret d'Astiès - Publié le 25/10/18

Ce sera le monocoque à suivre pendant la Route du Rhum qui s'élancera le 4 novembre prochain de Saint-Malo. Café Joyeux a été béni cette semaine dans le port de Dinard en présence de plusieurs personnalités.

« Y’a d’la joie bonjour, bonjour les hirondelles ». Cette fois-ci, ce n’est pas la tour Eiffel qui part en ballade, mais Café Joyeux, un monocoque de 52 pieds (15,85 mètres) qui s’élancera depuis Saint-Malo le 4 novembre prochain à destination de Pointe-à-Pitre (Guadeloupe). Sydney Gavinet, un navigateur français qui compte plus de 25 ans d’expérience, sera à la barre de ce « Rhum Mono » qui porte les couleurs jaune et noire du café Joyeux, un gai bistrot qui essaime à Rennes et à Paris, employant des personnes avec un handicap mental.

Mardi 23 octobre dernier, le voilier a été béni dans le port de Dinard en présence de nombreuses personnes, dont Yann Bucaille, fondateur des cafés Joyeux, l’ancien ministre Nicolas Hulot et l’acteur et réalisateur Samuel Le Bihan, parrain du bateau et lui-même père d’une petite fille autiste. Et, bien sûr, les équipiers du coffee-shop de Rennes.




Lire aussi :
Au café Joyeux, on travaille avec son cœur

Un café appelé à se développer

Mais pourquoi un tel projet ? Pour jouer les apprentis sorciers et mélanger Lavazza et Havana, Malongo et Diplomatico, Corsini et Bacardí ? Bien plus que cela, l’initiative souhaite mettre en lumière l’entreprise Joyeux qui rencontre un franc succès et est appelée à se développer dans différentes villes de France. Un tel défi, c’est un joyeux cri lancé au monde pour montrer que la différence n’est pas un obstacle à la performance. Quant au résultat final, on n’est pas inquiet puisqu’on sait bien que tous les chemins mènent au rhum…




Lire aussi :
JMJ 2019 : une odyssée maritime vers Panama

Tags:
bretagnecoursehandicap
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
saint sulpice messe
Agnès Pinard Legry
Une nouvelle jauge "contraignante" mais "appl...
WEB2-GENERAL-PIERRE DE VILLIERS-AFP-000_Z52AV.jpg
Agnès Pinard Legry
Général de Villiers : "Il faut être absorbeur...
La rédaction d'Aleteia
Benoît XVI : "Le Seigneur m’a retiré la parol...
EMMANUEL MACRON
Henri Quantin
Les catholiques sont des "citoyens exemplaire...
groupe de louange
La rédaction d'Aleteia
Humour : et vous, "parlez-vous le catholique"...
Mathilde de Robien
Délicieuses perles d’enfants (1/8) : les gais...
Matteo Farina; Chiara Badano, Carlo Acutis
Marzena Devoud
Ils n'ont pas attendu d'être adulte pour être...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement