Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 26 novembre |
Saint Innocent d'Irkoutsk
home iconTribunes
line break icon

Loi bioéthique : feu rouge pour les citoyens

AGNES BUZYN

Amélie Tsaag Valren I CC BY-SA 4.0

Xavier Mirabel - Publié le 23/10/18

Le gouvernement s’oriente vers une révision des lois de bioéthique visant à "encadrer" des transgressions de plus. Au mépris de l’avis des citoyens.

Agnès Buzyn, ministre de la Santé, l’a confirmé dimanche 21 octobre dans l’émission « Le Grand Jury » (RTL) : la PMA pour toutes figurera dans la nouvelle loi de bioéthique. D’après la ministre, tous les feux seraient au vert, tant du côté du Conseil consultatif national d’éthique que du Conseil d’État ou des parlementaires.

Donc les états généraux de la bioéthique n’étaient que de l’enfumage. Il s’agissait soi-disant de prendre en compte l’avis des citoyens. Mais quand l’avis des citoyens n’est pas conforme aux attentes du président de la République, cet avis compte pour rien. Dont acte !


FATHER DAUGHTER

Lire aussi :
Comment la PMA pour toutes peut faire exploser le droit de la filiation

Des enjeux complexes

On attend le rapport de l’OPECST, l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques, composé de députés et de sénateurs. Rapport qui devait être rendu avant novembre au gouvernement. Mais on annonce beaucoup de retard. Car il y a de nombreux et complexes enjeux.

Rappelons que l’assistance médicale à la procréation est actuellement autorisée et remboursée en France pour des couples composés d’un homme et d’une femme et souffrant d’une infertilité médicalement constatée, ou risquant de transmettre une maladie grave à leur enfant. Ce qui n’est pas sans poser de graves problèmes éthiques : destructions d’embryons humains, congélation d’embryons, pratiques eugéniques, instrumentalisation de la vie humaine, etc.


DOCTORS FRANCE

Lire aussi :
PMA pour toutes : l’Ordre des médecins contesté par plus de 300 praticiens

Concernant la congélation des ovocytes, déjà autorisée pour cause médicale, et qu’il est question d’autoriser dans l’objectif de permettre à des femmes de procréer plus tard, Madame le ministre annonce qu’elle souhaite un strict encadrement. Une façon de dire que la pratique sera autorisée. Quant au « cadre » on sait combien les cadres sont facilement transgressés, élargis, déplacés…

Une majorité divisée

Agnès Buzyn confirme que l’évolution de la loi Fin de vie ne sera pas dans le projet de loi bioéthique. C’est heureux car la loi Fin de vie ne relève pas de ce texte de loi.

Tout cela ne sont que des annonces, qui préfigurent probablement ce que sera le projet de loi. Le texte pourra être modifié en profondeur par les parlementaires. Tout reste possible car la majorité parlementaire est de plus en plus divisée. De nombreux députés semblent ne plus vouloir suivre aveuglément les consignes du gouvernement. Mais certains voudraient aller plus vite, plus loin, semblant désirer une bioéthique libertaire.


CONSEIL D'ETAT

Lire aussi :
Justice : refuser la PMA à un couple de femmes n’est pas discriminatoire

Tribune publiée en partenariat avec RCF Nord de France.

Tags:
fin de viepma gpasanté
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Timothée Dhellemmes
Les messes publiques reprendront samedi... ma...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
La rédaction d'Aleteia
Voici la prière des JMJ de Lisbonne 2023
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
WEB2-EVACUATION-CAMP-MIGRANT-AFP-080_HL_NCOISSAC_1277288.jpg
Mgr Benoist de Sinety
Si toutes les vies se valent…
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement