Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 03 décembre |
Saint François-Xavier
home iconActualités
line break icon

Honoré d’Estienne d’Orves, le nom de lycée qui fait débat

CARQUEFOU

YouTube I France 24

Agnès Pinard Legry - Publié le 23/10/18

Le capitaine Honoré d’Estienne d’Orves, grand résistant français exécuté par les nazis en 1941 au Fort du Mont-Valérien, a été choisi pour donner son nom à un lycée de Carquefou, en Loire-Atlantique. Une décision qui n’a pas fait l’unanimité, plusieurs élus régionaux dénonçant le choix d’un homme "de droite monarchiste".

Un an après son ouverture, un lycée de Carquefou (Loire-Atlantique) devrait enfin être baptisé « Lycée Honoré d’Estienne d’Orves », en mémoire à un officier de marine, résistant et mort en martyr en 1941 au Fort du Mont-Valérien, à Suresnes. Une proposition qui n’a pas plu à certains élus au Conseil d’administration de l’établissement ainsi qu’à des élus d’opposition de la région qui craignaient de mettre à l’honneur un homme « issu de la droite monarchiste », comme l’a souligné l’élu socialiste Éric Thouzeau.

« Un message d’engagement, de dévouement, de civisme et de patriotisme »

Si des contre-propositions telles que l’astrophysicien Hubert Reeves et l’informaticien Alan Turing ont été formulées, Christelle Morançais, présidente de la Région des Pays de la Loire, a confirmé le choix d’Honoré d’Estienne d’Orves. « La Région est très fière d’avoir proposé et porté jusqu’à son adoption définitive cette nouvelle dénomination », a-t-elle indiqué à Ouest France. « En choisissant ce nom, la Région des Pays de la Loire honore d’abord l’une des figures les plus héroïques de la Résistance, celle d’un héros national qui s’est battu pour la liberté de la France jusqu’à donner sa vie pour elle », a souligné Christelle Morançais précisant qu’il s’agit également de porter auprès des jeunes « un message d’engagement, de dévouement, de civisme et de patriotisme ».


CES CHRÉTIENS QUI ONT RÉSISTÉ À HITLER

Lire aussi :
Ces chrétiens qui ont résisté au nazisme

Dès la signature de l’Armistice, le 22 juin 1940, Henri Louis Honoré d’Estienne d’Orves, officier de marine, choisit la clandestinité pour combattre l’Allemagne nazie, rappelle le site gouvernemental Chemins de mémoire. Un an plus tard, ce pionnier de la résistance est condamné à mort pour espionnage. Le 29 août 1941, il est exécuté par les nazis au fort du Mont-Valérien, avec deux compagnons de résistance, Maurice Barlier et Yan Doornik. Le 28 août, dans sa dernière lettre écrite à sa sœur, Estienne d’Orves évoque la France : « Je meurs pour elle, pour sa liberté entière, j’espère que mon sacrifice lui servira ». Quelques minutes avant de mourir, l’officier de marine se montre égal à lui-même, pardonnant publiquement à ses juges. Il demande à ne pas avoir les mains liées ni les yeux bandés. Deux ans plus tard, en 1943, le poète Louis Aragon publie un poème en hommage à deux héros de la résistance, intitulé La Rose et le Réséda. Ce dernier évoque le combat commun de « celui qui croyait au ciel et celui qui n’y croyait pas », Honoré d’Estienne d’Orves et Gabriel Péri.

Pour découvrir les derniers Compagnons de la Libération encore vivants, cliquez sur la première image :

Tags:
deuxième guerre mondialeresistance
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Mathilde de Robien
C’est aujourd’hui que débute la neuvaine nati...
WEB2-GENERAL-PIERRE DE VILLIERS-AFP-000_Z52AV.jpg
Agnès Pinard Legry
Général de Villiers : "Il faut être absorbeur...
Mgr Marc Aillet
Reprise des messes : César n’est pas Dieu
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
Domitille Farret d'Astiès
Olivier Giroud a une bonne nouvelle à annonce...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement