Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!
Aleteia

En images : les martyres de « la pureté »

SAINT MARTYRS
Aleteia
Partager

De sainte Agnès de Rome à Veronica Antal et Anna Kolesarova, récemment béatifiées, en passant par toutes celles qui ont vécu dans le sillage de Maria Goretti, découvrez les 14 jeunes filles reconnues par l’Église pour avoir protégé leur pureté de corps et d’esprit au prix même de leur vie.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Qui sont les « martyres de la pureté » ? Avec les béatifications en septembre de la roumaine Véronique Antal, 22 ans, et Anna Kolesarova, jeune slovaque de 16 ans, elles sont aujourd’hui près d’une quinzaine à être surnommée « martyre de la pureté ». La plupart sont très jeunes, devenues saintes, bienheureuses, ou proclamées vénérables. Leurs vies sont offertes en modèle aux jeunes générations pour « redécouvrir la beauté d’un véritable amour et la valeur de la vertu de la pureté dans leur vie », comme l’avait indiqué le postulateur de la cause d’Anna Kolesarova, le père Marek Ondrej, le jour de sa béatification.

Le corps n’est pas une marchandise. Comme dit saint Paul c’est « un sanctuaire de l’Esprit Saint ». Ceux qui ont fait violence aux corps de ces jeunes filles se sont attaqués à leur personne, à leur intériorité. Et elles, en luttant de toutes leurs forces pour protéger ce sanctuaire, en « préférant mourir » plutôt que de manquer à leur fidélité totale à Dieu, rappellent que tout chrétien est appelé dans sa foi – sous quelle que forme que ce soit – à faire don de lui-même au Père. Toutes avaient une grande foi. Toutes avaient le cœur pur et prenaient très au sérieux leur vie de chrétienne. A commencer par sainte Agnès de Rome (290-303), jusqu’à toutes celles qui ont vécu dans le sillage de Maria Goretti (1890-1902), considérée comme « l’icône » de ces « martyres de la pureté » :

Cliquez sur la 1ère image pour visualiser le diaporama :