Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Pourquoi les psaumes ne sont pas toujours numérotés de la même façon ?

BIBLE
Marie DOCHER/CIRIC
Partager

En fonction de la traduction consultée, il existe un décalage dans la numérotation.

Pour certains psaumes (à partir du psaume 11 jusqu’au psaume 147), on peut trouver, en fonction de la Bible consultée, deux numérotations différentes. Il arrive aussi que dans une même Bible, le psaume comporte deux numéros : un premier suivi d’un deuxième entre parenthèses. Ceci peut prêter à confusion mais en réalité, l’explication est simple.

Il faut savoir que la numérotation des Saintes Écritures est intervenue relativement tardivement. Avant cela, le texte biblique était transmis oralement. Il fut par la suite retranscrit et divisé en paragraphes mais les chapitres et les versets n’apparurent qu’à partir du XIIIe siècle.

Concernant les psaumes, il existe deux systèmes de numérotation qui sont basés sur deux traductions différentes : la traduction hébraïque d’une part et la traduction grecque de la Septante d‘autre part, qui a regroupé les psaumes 9 et 10. Le psaume 10 hébreu est devenu la deuxième partie du psaume 9 en grec, ce qui explique le décalage qui s’observe jusqu’au psaume 147 (qui correspond aux psaumes 146 et 147 dans la traduction grecque).

Juifs et protestants ont gardé la numérotation hébraïque, alors que catholiques et orthodoxes, qui s’appuient sur la Vulgate de saint Jérôme (la traduction de la Bible en latin qui s’appuie pour le Nouveau Testament et les psaumes sur la traduction de la Septante), ont adopté la numérotation grecque. Aujourd’hui, l’usage, y compris chez les catholiques, veut que l’on suive la numérotation hébraïque. La numérotation grecque reprise dans la Vulgate est elle indiquée entre parenthèses dans presque toutes les traductions de la Bible.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]