Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

Trois conseils pour être plus attentif à la messe

CATHOLIC MASS
Pascal Deloche / Godong
Partager

Si vous avez du mal à fixer votre attention pendant la messe, pensez aux trois mots – dignité, attention et dévotion – du moine trappiste Jean-Baptiste Chautard.

Se concentrer sur le déroulement de la messe n’est pas toujours facile. Il arrive de se laisser distraire. De se détourner de l’autel et de fixer son attention sur tout autre chose. Pour remédier à cela, le moine trappiste Jean-Baptiste Chautard (1858-1935), un excellent guide spirituel, donne trois conseils pour aider le fidèle à mieux se concentrer et à tirer les plus grands fruits du grand moment que constitue la messe. Dans L’Âme de tout apostolat, il les décline en trois mots DignèAttentè et Devotè pour Dignité, Attention et Dévotion.

Dignité

Premier conseil de Jean-Baptiste Chautard, assister à la messe dans « une tenue et attitude respectueuses », en prononçant les mots de manière exacte avec « plus de lenteur aux parties principales ». Par « le ton de ma voix et ma manière de faire signes de croix, génuflexions, etc. », assure-t-il, « mon corps manifestera non seulement que je sais à qui je parle, ce que je dis, mais aussi que c’est mon cœur qui agit ».

Et pour bien se faire comprendre, le moine mise sur le bon sens du chrétien : « À la cour des rois de la terre les simples servi­teurs eux-mêmes estiment grandes les moindres char­ges, et prennent, à leur insu, un air majestueux et solennel. N’arriverai-je pas à acquérir cette distinc­tion qui se traduira par mon attitude d’âme et la dignité de mon maintien dans l’exercice de ma charge, moi qui fais partie de la garde d’honneur du Roi des rois et du Dieu de toute majesté ? » Autrement dit, nous récoltons ce que nous semons. Notre façon d’aller à la messe affectera directement notre perception de ce que nous sommes venus y vivre et recevoir, et notre capacité à rester attentif pendant la célébration.

Attention

Il est important de suivre la messe en prêtant attention aux mots qui sont utilisés dans les lectures ou les prières. « Je médite longue­ment un mot qui m’aura frappé », nous dit notre guide spirituel. Et si des distractions détournent son attention ? Voilà ce que Jean-Baptiste Chautard propose : « Aussi souvent que surviendront les distractions, je veux, sans dépit, sans raideur, sans à-coup, mais suavement, comme tout ce qui se fait avec votre concours, ô Jésus, et fortement comme tout ce qui veut être généreusement fidèle à ce concours, je veux revenir à l’acte adorateur ». En deux mots, il faut essayez de rester concentré sur les mots et avoir le désir impérieux de rester attentif tout au long de la messe.

Dévotion

La dévotion est nécessaire pour rester attentif à la messe. Selon Jean-Baptiste Chautard, « c’est le point capital (…) Tout doit se ramener à faire de l’office et de toute fonction liturgique un exercice de piété, par conséquent un acte du cœur ». Pour le moine, « la précipitation est la mort de la dévotion ». Parlant du Bréviaire, et a fortiori de la Messe, saint François de Sales donne d’ailleurs cette maxime comme un principe. La précipitation pendant la célébration eucharistique ou d’autres fonctions liturgiques peut souvent entraver notre capacité à prier avec le cœur. Il faut donc, conseille notre frère trappiste, s’imposer à ralentir le plus possible et à ne pas chercher à courir pendant la messe. Un peu trop rapides dans nos réponses ? Pressés de sortir ? Une bonne disposition intérieure joue un rôle fondamental dans notre degré d’attention à la messe. Alors, pensons aux conseils de Jean-Baptiste Chautard et à sa promesse que si nous prions avec le cœur, lentement et avec attention, notre esprit en tirera d’immenses bénéfices.

Tags:
messe
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]