Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 23 février |
Saint Alexandre l'Acémète
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Élèves handicapés : la colère de François Ruffin contre les députés LREM

FRANCOIS-RUFFIN

Assemblée nationale

François Ruffin, député LFI de la Somme.

Agnès Pinard Legry - publié le 12/10/18

Député de la France insoumise, François Ruffin s’est emporté contre les députés LREM qui ont rejeté ce jeudi 11 octobre une proposition de loi LR pour « l’inclusion des élèves en situation de handicap ».

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour que Aleteia reste gratuit et faire rayonner l’espérance qui est en vous,
Faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec réduction fiscale)

L’Assemblée nationale a rejeté ce jeudi soir une proposition de loi en faveur d’un meilleur accompagnement des enfants en situation de handicap. Portée par le député Les Républicains Aurélien Pradié, elle visait notamment à améliorer la situation de ces professionnelles en créant un statut unique « d’accompagnant à l’inclusion scolaire », mieux rémunéré.


TEACHER STUDENT

Lire aussi :
Éducation : la place fragile des AVS

Il n’en fallait pas plus à François Ruffin, député la France insoumise de la Somme, pour accuser les députés La République en marche (LREM) de « paresse » et de « sectarisme ». « Nous avons dans le pays des femmes, des milliers de femmes qui accompagnent les enfants handicapés dans les écoles. Pour ce métier elles sont sous-payées, […] avec des contrats ultra-précaires. Pour changer ça, quelle proposition de loi avez-vous portée ? Rien, aucune ! », a-t-il lancé avec virulence.

Il a également souligné qu’en commission, la semaine dernière, l’ensemble des groupes a déposé des amendements pour corriger ce texte… à l’exception de LREM. « Vous êtes 300 et aucun amendement. Vous vous êtes contentés de voter en troupeau, de voter contre, contre, contre, de lever la main en cadence comme des Playmobil », a-t-il affirmé.

Ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer s’est justifié en mettant en avant que si le texte comportait des « éléments intéressant », les pistes étaient déjà inscrites dans les lois ou en train d’être explorées par le gouvernement, renvoyant notamment à une concertation qui doit s’ouvrir fin octobre devant le Conseil national consultatif des personnes handicapées.




Lire aussi :
« La radicalité de la souffrance des personnes handicapées nous aide à comprendre le mystère chrétien »

Tags:
Assemblée nationaleHandicapPolitique
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement