Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

Nouvelle audience pour le pasteur américain détenu en Turquie

Recep Tayyip Erdoğan, président de la Turquie.
Partager

Une nouvelle audience est prévue ce vendredi 12 octobre devant un tribunal turc dans le procès du pasteur Andrew Brunson, qui risque jusqu’à 35 ans de prison pour « espionnage » et « activités terroristes ». Des accusations qu’il a toujours rejetées en bloc.

Le pasteur Andrew Brunson va-t-il être libéré ? Détenu pendant un an et demi puis placé en résidence surveillée, le pasteur Andrew Brunson sera à nouveau auditionné ce vendredi 12 octobre devant un tribunal turc dans le cadre de son procès pour « espionnage » et « activités terroristes ». « J’ai très bon espoir de voir le pasteur Brunson et sa femme en mesure de rentrer aux États-Unis dans pas trop longtemps », a déclaré Mike Pompeo, chef de la diplomatie américaine.

« Il n’est pas secret que le cas de ce pasteur fait l’objet de nombreuses discussions sur le plan diplomatique entre les États-Unis et la Turquie », explique à Aleteia une source proche du dossier. « L’enjeu est de faire correspondre le processus diplomatique au processus judiciaire ». Aujourd’hui, le droit turc permet au président de libérer le pasteur Brunson. Les récents propos du chef de la diplomatie américaine laissent penser de leur côté que sa libération a été évoqué – et peut-être acté – dans le cadre de négociations diplomatiques entre les deux pays. « On peut espérer lors de cette prochaine audience que l’autorité judiciaire turque décide par elle-même de le libérer. Si ce n’est pas le cas, cela veut dire que les espoirs que la diplomatie américaine avait formés n’étaient pas justifiés », détaille-t-elle.

Accusé d’entretenir des liens avec des organisations « terroristes » (le PKK) et d’avoir voulu renverser le gouvernement turc, le pasteur Brunson encourt jusqu’à 35 ans de prison ferme. Détenu depuis octobre 2016, il aura fallu attendre plus d’un an pour savoir de quoi il était accusé.

Tags:
Turquie
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]