Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

Les élus de la République en pèlerinage à Lourdes

© Marie DOCHER / CIRIC
Partager

Quelque 110 élus sont attendus du 11 au 14 octobre pour la 10e édition du pèlerinage des élus à Lourdes. Au programme : les nouvelles responsabilités des élus à l’ère technologique.

Sénateurs, maires, conseillers municipaux, conseillers départementaux… Ils sont 110 élus de la République, venus de quatre coins de la France, à s’être inscrits à la 10e édition du pèlerinage des élus à Lourdes organisé par l’association « Chrétiens Élus Publics » et le Service pastoral d’études politiques (Spep) du 11 au 14 octobre.

« Technologie, état civil et vie intérieure »

Le thème choisi cette année, « Les nouvelles responsabilités des élus à l’ère technologique : vers un discernement », se décline en quatre conférences. Matthieu Schlesinger, maire d’Olivet et membre du Conseil d’État, en présentera une autour du thème « technologie, état civil et vie intérieure ». « C’est la première fois que j’y vais », explique-t-il à Aleteia. « Je connais le père Stalla-Bourdillon (qui a passé six ans à la tête du Spep, ndlr). Au printemps dernier il m’a demandé si j’accepterais de venir témoigner dans ce cadre-là… et j’ai accepté ! »

« Je suis maire depuis trois ans et je n’ai jamais eu de cas de conscience en lien avec les nouvelles technologies. Mais en réfléchissant à ce que j’allais dire j’ai réalisé qu’en tant qu’élus nous cherchions surtout des moyens d’être plus efficaces, plus efficients. Finalement, nous en arrivons à nous interroger beaucoup plus sur les moyens que sur la fin. C’est peut-être là une piste de réflexion », détaille-t-il.

À titre personnel, il confie y aller « l’esprit grand ouvert ». « Je me pose des questions politiques mais pas forcément spirituelles sur mon engagement. Ce genre de rencontre est l’occasion de se confronter à d’autres élus », souligne Matthieu Schlesinger. « J’aime le faire pour des politiques publiques qu’on élabore, pour des projets, je pense que cela peut être tout aussi enrichissant sur la manière dont j’exerce mon mandat. En fait, ce pèlerinage, je n’en attends rien et, en même temps, j’en attends beaucoup : ces lieux d’échanges là sont rares mais ô combien utiles ».

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]