Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Climat : des organisations catholiques lancent un « appel urgent »

CRACKED EARTH
Limiter l’augmentation globale des températures moyennes à 1.5°C, une urgence vitale.
Partager

En réaction à la publication du rapport du GIEC sur le climat, 19 organisations catholiques de développement lancent un « appel urgent ».

« Limiter le réchauffement climatique à 1,5°C est une question de survie pour l’ensemble de l’Humanité ». À la suite du rapport que vient de publier le Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat (GIEC), c’est au tour de 19 organisations catholiques de développement rassemblées au sein de la Coopération internationale pour le développement et la solidarité (CIDSE), dont le CCFD-Terre Solidaire fait partie, de prendre la parole en appelant « à une réaction urgente contre les dérèglements climatiques ».

Ces organisations qui revendiquent une présence dans 120 pays du monde insistent sur la nécessite de prendre des « décisions politiques courageuses ». Concrètement, cela passe selon elles par une sortie des énergies fossiles afin d’« opérer la transition vers les énergies renouvelables ». « Les flux financiers doivent se tourner vers ces alternatives viables. Les niveaux actuels de consommation d’énergie doivent être reconsidérés afin que nous réalisions la finitude de notre planète et en respections les limites », est-il aussi écrit dans l’appel. Concernant notre mode de vie, les signataires invitent à se tourner vers l’agriculture biologique et à « relocaliser les systèmes alimentaires pour réduire le gaspillage alimentaire et les déchets et bâtir une véritable souveraineté alimentaire ».

« La prochaine Conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP 24, Katowice, Pologne, en décembre 2018) doit constituer une étape primordiale dans la mise en œuvre de l’Accord de Paris, signé il y a trois ans », rappellent enfin les signataires. « Il est maintenant plus que jamais nécessaire que nos dirigeants le reconnaissent et prennent les mesures qui s’imposent pour limiter nos émissions de gaz à effet de serre. Il s’agit là d’un impératif moral ». Interrogée par La Croix, Julia Bondi, chargée de plaidoyer pour la justice climatique et l’énergie à la CIDSE, résume l’esprit de l’appel : « Nous avons voulu dire que oui, la situation est dramatique, mais qu’il existe des solutions. »

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Les lecteurs comme vous contribuent à la mission de Aleteia

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à proposer des informations qui enrichissent et inspirent la vie de nos lecteurs avec une dimension catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient gratuits et librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.