Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

La vie à la campagne, le fantasme des Français

FRANCE COUNTRY
Partager

Pour 8 Français sur 10 vivre à la campagne constitue un idéal de vie. C’est ce que révèle un sondage de l'Ifop réalisé l'association "Familles rurales" publié aujourd'hui.

Qualité de vie, calme, niveau de vie, environnement moins pollué… les arguments pour vivre à la campagne sont légions parmi les Français. D’après un sondage Ifop pour Familles Rurales, pour 81% d’entre eux, vivre à la campagne est d’ailleurs un idéal de vie. 62% de ceux qui y vivent déjà déclarent bénéficier de tous ces agréments. Par ailleurs, l’étude montre qu’une large majorité de jeunes de moins de 25 ans (60%) aspirent y habiter.

Néanmoins, près de la moitié des Français associent les territoires ruraux à de plus grandes difficultés socio-économiques. Six Français sur dix déplorent ainsi que le monde rural est en déclin. L’enquête révèle en effet un paradoxe : la campagne attire autant qu’elle repousse. Si les Français rêvent de vivre à la campagne ils se disent préoccupés par la disparition des commerces et des services publics dans les territoires ruraux.

Un fort sentiment d’abandon

Autre fait marquant de ce sondage, c’est le sentiment d’abandon de la « France des campagnes ». Parmi les Français habitant en zones rurales, 51% estiment que ce monde de la campagne « est abandonné ». Ces territoires sont considérés comme davantage délaissés que les banlieues. Un sentiment partagé par 60% des ruraux qui déplorent, entre autres, un accès difficile aux services publics locaux. La même proportion estime par ailleurs que la situation en la matière s’est dégradée ces dernières années.

Malgré tout, les habitants des campagnes gardent « une vision plus positive de leur environnement ». Ils sont 93% à se dire « satisfaits » de vivre à la campagne. Et ils ne sont guère plus de 5% à vouloir la quitter.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Les lecteurs comme vous contribuent à la mission de Aleteia

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à proposer des informations qui enrichissent et inspirent la vie de nos lecteurs avec une dimension catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient gratuits et librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.