Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 26 septembre |
Saints Côme et Damien
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Indonésie : une semaine après le tsunami, un garçon de 5 ans retrouve ses parents

CHILD TSUNAMI

Twitter I BFMTv

La rédaction d'Aleteia - publié le 08/10/18 - mis à jour le 10/05/22

À Palu (Indonésie), au cœur d'une zone durement frappée par le séisme et le tsunami du 28 septembre dernier, un enfant de 5 ans a été retrouvé par ses parents grâce à Facebook.

Le 28 septembre 2018, l’île des Célèbes, en Indonésie, a été ébranlée par un tremblement de terre suivi d’un tsunami. À Palu, une semaine après le drame, un enfant de 5 ans a été retrouvé par sa famille. Jumadil, 5 ans, s’était perdu dans la cohue. Ses parents l’ont désespérément cherché pendant une semaine avant de perdre espoir. Muhamed Arif, son père, le croyant mort, recherchait son corps. Le garçonnet, bien vivant, avait en fait été recueilli par une femme et sa famille. Grâce à l’oncle de l’enfant, qui avait publié une photo de lui sur Facebook, sa famille d’accueil a ainsi pu contacter ses parents.

Quelque 2.000 morts

Le tremblement de terre de magnitude 7,5 qui a saccagé l’Indonésie le 28 septembre dernier a causé de nombreuses victimes. On estime aujourd’hui le nombre de morts à environ 2.000. Les autorités locales évoquent plusieurs milliers de disparus et ont déclaré que les recherches cesseraient le 11 octobre au soir. Les personnes disparues seront alors considérées comme mortes. Des dons ont afflué de différentes régions du monde. Le Dicastère pour le service du développement humain intégrale a annoncé le 4 octobre dernier que le Saint-Père avait décidé d’envoyer 100.000 dollars pour l’aide aux victimes.


INDONESIA PALU

Lire aussi :
Séisme en Indonésie : 34 étudiants en théologie tués dans une église

Tags:
Indonésieséisme
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement