Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Face aux « douloureux échecs conjugaux »

COUPLE
Andrey_popov - Shutterstock
Partager

Face aux "échecs conjugaux", l'Église doit être miséricordieuse afin de "reconduire à Dieu les cœurs blessés", a enseigné le pape François lors de l'Angélus du 7 octobre 2018, tenu depuis sa fenêtre du Palais apostolique devant les pèlerins réunis sur la place Saint-Pierre au Vatican.

Dans le mariage, a expliqué le souverain pontife les époux sont invités « à se reconnaître, à se compléter, à s’aider ». En rappelant dans l’Évangile du jour (Mc 10,2-16) que la répudiation « ne correspond pas à l’intention originaire du Créateur », le Christ « défend la dignité du mariage ». C’est une union « d’amour de don réciproque » qui « implique la fidélité », a détaillé le Pape. Et tout comme Il n’admet pas la répudiation, le Christ refuse « tout ce qui peut conduire au naufrage de la relation ».

L’Église, a poursuivi l’évêque de Rome, comme « mère » ne se lasse pas de « confirmer la beauté de la famille ». Mais dans le même temps, elle doit faire sentir « sa proximité maternelle » devant les « douloureux échecs conjugaux ». Face à ces cas, a insisté le pontife, l’ Église ne doit pas poser « tout de suite et seulement une condamnation » mais doit plutôt offrir sa « présence de charité et de miséricorde ». Sa mission est en effet de « reconduire à Dieu les cœurs blessés », car « l’amour blessé peut être soigné par Dieu », à-travers « la miséricorde et le pardon ».

« Repousser les attaques du diable qui veut diviser l’Église »

Après la prière mariale, en ce jour de la fête de Notre-Dame du rosaire, le pape François a renouvelé son invitation à prier le rosaire chaque jour du mois d’octobre, en le concluant par la prière « Sub Tuum praesidium » — sous ta protection — et l’invocation à saint Michel-Archange pour « repousser les attaques du diable qui veut diviser l’Église ». Cet appel du pontife avait été communiqué par le Vatican le 29 septembre.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Pour que la lumière continue à briller dans l'obscurité

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à fournir des articles qui enrichissent, inspirent et informent votre vie catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.