Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Les bons réflexes quand on débute un nouveau boulot

WOMAN WORKING
Partager

Changer de travail peut être une source de stress et d’angoisse. Pour réussir ce passage obligatoire, Aleteia vous dévoile les cinq astuces pour réussir sa prise de poste.

Commencer un nouveau boulot est souvent une étape déterminante au cours de sa vie professionnelle. Que ce soit lié à une promotion, une mobilité ou une reconversion, c’est un grand moment de découverte et de remise en question. Il mérite un investissement particulier pour que cette période, qui est souvent une période d’essai, soit l’occasion de prendre rapidement ses marques et d’anticiper ce qui deviendra bientôt le nouveau quotidien.

1-    Prier saint Joseph

À chaque étape de la vie, s’enraciner dans la prière et se tourner vers un saint est le meilleur moyen d’aborder les événements avec un cœur apaisé et confiant. Saint Joseph est le saint patron des travailleurs, il est donc celui vers lequel orienter en priorité notre cœur et confier nos intentions pour tout ce qui concerne notre travail. Il est également un guide pour notre travail, symbolisant l’humilité, la douceur et le sens du travail bien fait. Tourner ses yeux vers lui est donc le gage d’une vie professionnelle épanouie. La prière est également un acte de confiance en Dieu qui permet de ne pas faire tout reposer sur nos pauvres épaules mais de compter sur la présence d’un autre auprès de nous. Cela permet de prendre le recul nécessaire pour résister au stress qui peut affluer en cette période de commencement.

2-    Identifier sa mission précise

La deuxième astuce pour réussir sa prise de poste, c’est d’identifier le plus précisément possible ce que l’on attend de vous. Le processus de recrutement a normalement fait émerger ce point pendant les entretiens mais la période d’intégration est le moment de découvrir de manière plus concrète ce que l’on attend de vous. Il faut ainsi avoir en tête qu’il est très difficile a priori de savoir exactement les tâches qui seront les plus importantes dans votre fonction. Tout est donc affaire d’adaptation dans la découverte de cette mission : ce que l’on vous avait dit en entretien avait pu éveiller chez vous un certain imaginaire, et il est désormais temps de le confronter à la réalité et de délimiter précisément vos fonctions. Dans son ouvrage 10 étapes pour réussir sa prise de poste, la coach Florence Weiser propose ainsi une grille pour diagnostiquer les différentes activités de l’environnement de travail. Se livrer à une telle réflexion permet de définir précisément le fonctionnement de l’environnement de travail immédiat et les raisons pour lesquelles l’on a fait appel à vous.

3-    Se positionner dans l’organisation

Dans l’immense majorité des cas, l’organisation que vous intégrez a déjà une histoire et une culture propres. Il est primordial de prendre cet environnement en compte. Il s’agit d’un collectif qui a déjà vécu et qui a ses codes. Là encore, tout est affaire d’adaptation et de compréhension. Chaque service au sein même de l’organisation a une histoire particulière et il faut avoir cette vision plus large pour arriver à se positionner dans l’organisation. Cette vision sera très importante pour le plus long terme : plus vite vous pourrez obtenir des éléments d’informations sur ce point, plus vous comprendrez les codes implicites de votre nouvel environnement.

4-    Apprendre à communiquer avec ses nouveaux collègues

Les attentes en matière de communication peuvent être très différentes en fonction des personnes et vos collègues peuvent avoir des attentes que vous ne comprenez pas. C’est pour cette raison que réfléchir à votre manière de communiquer doit être un de vos premiers objectifs avec toujours une attention particulière pour chaque interlocuteur.

5-    Trouver un équilibre personnel

Le rapport au temps est crucial pour que votre nouveau poste vous permette de trouver un équilibre personnel. La matrice d’Eisenhower que met en avant Florence Weiser permet de hiérarchiser entre ce qui est urgent et important, urgent et peu important, peu urgent mais important et ni urgent ni important. Cette hiérarchisation à réadapter au fil des jours permet de trouver un bon rapport au temps pour ne pas se laisser dévorer par vos nouvelles fonctions. Cet équilibre passe aussi par une réflexion sur vos objectifs personnels et professionnels pour que vos nouveaux objectifs professionnels ne vous conduisent pas à délaisser les autres dimensions de votre vie. C’est cet équilibre qui permettra de faire de ce nouveau poste une véritable réussite à moyen et long terme. Mais pour trouver cet équilibre, ne vous inquiétez pas : saint Joseph sera à vos côtés !

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]