Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

Le Pape invite à faire un « examen de conscience » face à « l’hypocrisie chrétienne »

EXIT HOLY MASS
Pascal Deloche / GODONG
Partager

Les chrétiens se contentent fréquemment d'une foi "superficielle", a regretté le pape François le 5 octobre 2018 lors de son homélie à la résidence Sainte-Marthe, rapportée par Vatican News en italien le jour même.

Bien trop souvent, a déploré le souverain pontife, « nous sommes chrétiens, mais nous vivons comme des païens ». C’est-à-dire aller à la messe par « habitude sociale » plus que par foi. C’est « l’hypocrisie des justes », a-t-il asséné, de ceux qui ont « peur de se laisser aimer » par le Seigneur. Au final, la foi n’est plus un « rapport personnel » avec le Christ mais un simple « fait social ».

Il s’agit d’une véritable « hypocrisie chrétienne », a dénoncé le successeur de Pierre, invitant à faire un « examen de conscience ». Car avoir cette attitude n’est rien de moins que « chasser Jésus en dehors de [s]on cœur ». L’évêque de Rome a donc conseillé de demander à l’Esprit saint « d’ouvrir grand les portes du cœur » pour laisser entrer le Christ et entendre son « message de salut ».

Après cette célébration eucharistique, le pape François a consacré sa matinée à la congrégation générale du synode sur les jeunes.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]